La Chambre d’accusation spécialisée dans les affaires de corruption financière a décidé, mercredi, la libération de Sami El Fehri, patron de la chaîne El Hiwar Ettounsi, dans l’affaire dite « Cactus prod », a annoncé le porte-parole de la Cour d’appel de Tunis Habib Torkhani.

« Le dossier a été renvoyé au Juge d’instruction près le Pôle judiciaire et financier », a-t-il ajouté dans une déclaration à l’agence TAP.

Le 11 décembre dernier, trois mandats de dépôt ont été émis par le Pôle judiciaire, économique et financier près la Cour d’appel de Tunis à l’encontre du producteur et présentateur de télévision Sami El Fehri ainsi que de la mandataire judiciaire de « Cactus Prod » et de l’agent de la société « Eight prod » pour suspicion de corruption dans une affaire de malversations concernant les deux sociétés.

Charger plus d'articles
Charger plus par La Presse avec TAP
Charger plus dans à la une

Laisser un commentaire