Les jours se suivent et se ressemblent et le changement n’intervient toujours pas.

Après la décision de passer les commandes au coach Hidoussi pour la suite de la compétition, le nouveau technicien n’a pas rejoint le groupe pour des raisons financières. Les responsables aghlabides ont confié l’équipe aux enfants du club, Mokdad Dhahri et Mohamed Denden. L’équipe est appelée à se rebiffer et à défendre crânement ses chances à l’avenir. En effet, les défaillances persistent.  Autant de contraintes dont la JSK devra passer outre pour espérer relever la tête et éviter une nouvelle défaite qui ne fera que compliquer sa situation. Le staff technique est conscient des difficultés de l’équipe, il pourra compter sur le retour de Ragoubi et  Haj Fraj pour mieux contrôler le milieu du terrain et assurer la relance qui a fait défaut lors des dernières rencontres. Et le coach aghlabide Mokdad Dhahri de souligner: «Nous sommes pris dans un rythme inhabituel de rencontres. Mes joueurs sont appelés à retrouver leurs repères pour montrer un rendement honorable digne de l’équipe. Certes, la mission est difficile mais nous devons combattre pour espérer un déclic». Les Aghlabides, avec un effectif modeste, peuvent relever le défi et s’imposer cet après-midi face à l’ESM avec plus de concentration et de confiance en leurs potentiels.

Garder les mêmes choix

Le staff technique alignera les mêmes éléments qui ont fait leur apparition au cours des dernières rencontres. Chortani, Charfi et Koussey seront le dernier rempart défensif. Ils devront montrer plus de solidité et éviter les erreurs affichées jusque-là. Cependant, la défense sera privée cet après-midi des services de Bouraoui, pas encore rétabli de sa blessure. De leur côté, les milieux Hleli et Romdhani devront se montrer plus précis dans leurs manœuvres pour aider les attaquants. Pour sa part, Amri est de retour dans la formation. Il devra s’investir  encore plus afin de jouer pleinement son rôle offensif et concrétiser les occasions de scorer. Le coach aghlabide fera appel aux jeunes Tej, Jammali, Nourani et Ghabi pour des solutions, selon les péripéties de la rencontre.

Charger plus d'articles
Charger plus par Mohamed Sahbi CHAFRA
Charger plus dans Sport

Laisser un commentaire