Une patrouille de la Garde nationale de Mahdia a interpellé, dimanche, cinq individus à bord d’une voiture transportant du matériel pour la détection des trésors, a indiqué à l’agence TAP, le porte-parole du district de la Garde nationale dans la région, Mohamed Ghrad.

Le parquet a autorisé la brigade de recherches et d’investigations relevant de la Garde nationale de Mahdia de se saisir de l’affaire, ajoute la même source, précisant que l’une des personnes arrêtées originaire de Chebba était en possession de photos de pièces archéologiques.

Après une perquisition au domicile de la personne interpellée, les membres de la brigade ont saisi des pièces archéologiques, d’armes anciennes, des munitions et trois fusils de chasse ainsi que des équipements pour la détection des trésors, indique le porte-parole.

Le parquet a décidé de placer les cinq individus en garde à vue et d’engager des procédures judiciaires à leur encontre pour « fouilles archéologiques illégales », et « trafic et détention d’un dépôt d’armes sans autorisation ».

Charger plus d'articles
Charger plus par La Presse avec TAP
Charger plus dans à la une

Laisser un commentaire