Rien ne va plus dans le camp aghlabide et les supporters sont soucieux pour l’avenir du club. 

La dernière défaite subie à domicile devant l’USBG semble avoir accentué le climat de malaise et d’incertitude qui règne dans le milieu aghlabide. On ne s’attendait pas à une autre déroute depuis l’avènement de l’enfant du club Mokdad Dhahri, qui dirige le groupe depuis quelques journées. Mais malheureusement, le déclic psychologique attendu n’a pas eu lieu. L’équipe s’est inclinée (1-3). La défaite était prévisible vu le rendement du groupe et la méforme des joueurs d’expérience. En revanche, les rumeurs qui ont suivi le match ont  déteint notamment sur le coach Dhahri qui a démissionné. Les accusations de trucage ont touché les supporters aghlabides. Tout le monde à Kairouan est sous le choc. Les joueurs et même des dirigeants sont pointés du doigt. Le club est dans la tourmente et les fans  sont incapables de comprendre ce qui se passe dans les coulisses de la JSK. Pour leur part, les actuels dirigeants ont promis d’enquêter pour sanctionner les éléments impliqués ou  pour infirmer ces rumeurs.

Khélil à la barre

Les camarades de Ragoubi ont repris les entraînements sous la houlette des entraîneurs-adjoints Mohamed Denden et Hamed Laâbidi en prévision de leur rencontre cet après-midi face à l’ESS.  De leur côté, les responsables ont choisi de renforcer le staff technique par l’enfant du club Ali Khélil, comme entraîneur des seniors et qui sera également le directeur technique avant d’entamer la préparation de la prochaine saison. Un choix qui n’a pas plu à certains supporters qui estiment que le bureau actuel ne doit plus prendre de telles décisions avant l’AG élective.

Charger plus d'articles
Charger plus par Mohamed Sahbi CHAFRA
Charger plus dans Sport

Laisser un commentaire