Le porte-parole officiel de l’Union générale des étudiants de Tunisie (UGET), Maher Ben Dhaher, a affirmé mercredi la fin des repas dans des restaurants universitaires dès le premier jour de ramadan. Les étudiants ont été contraints de quitter ces restaurants pour la rupture du jeune.

Il s’agit des restaurants universitaires de Avicenne à Sousse, celui d’el Mourouj 3 à Ben Arous et de Mateur dans le gouvernorat de Bizerte, a précisé la même source dans une déclaration à la TAP.

La qualité des repas présentés ne répondent pas au minimum demandé d’un repas contenant des aliments équilibrés, a encore dit Ben Dhaher signalant que seulement certains restaurants présentent des repas riches en aliments bénéfiques pour la santé.

Il a appelé le ministère de l’enseignement supérieur et de la recherches scientifique ainsi que les offices des œuvres universitaires à surmonter ce problème en révisant à la hausse le budget consacré aux restaurants universitaires.

Charger plus d'articles
Charger plus par La Presse avec TAP
Charger plus dans Actualités

Laisser un commentaire