L’ambassade américaine à Tunis a affirmé mercredi que le gouvernement des États-unis d’Amérique n’a fourni aucun financement pour soutenir la campagne électorale de Kais Saied, alors candidat à l’élection présidentielle de 2019.

Dans un communiqué, l’ambassade insiste que les États-Unis d’Amérique respectent entièrement la transparence démocratique et l’indépendance de la Tunisie.

Le député Rached khiari avait prétendu lundi dans une séquence vidéo publiée sur sa page facebook que le président Saied avait reçu des financements de parties américaines pour multiplier ses chances d’accéder à la magistrature suprême lors de l’élection présidentielle de 2019.

La justice militaire a diligenté, mardi une enquête sur les allégations faites par Rached Khiari dans lesquelles il accuse aussi le directeur de la campagne électorale de Kais Saied, Fawzi Daas, d’avoir reçu des virements de l’étranger, affirmant détenir les preuves validant ses propos.

Le parquet près le tribunal de première instance de Tunis a soumis, ce mercredi, un rapport sur la vidéo publiée par le député Rached Khiari à l’unité sécuritaire compétente qui s’est saisie, depuis le début du mois d’avril courant, de l’examen du dossier concernant le financement des campagnes électorales, en général suite à des rapports fournis par une partie officielle.

Rached khiari sera convoqué pour donner son témoignage des faits et présenter les preuves confirmant ses allégations, a expliqué le porte-parole du tribunal de première instance de Tunis Dali.

Charger plus d'articles
Charger plus par La Presse avec TAP
Charger plus dans à la une

Laisser un commentaire