Béchir Ben Yahmed, fondateur de Jeune Afrique s’est éteint ce lundi à l’âge de 93 ans. Il était hospitalisé à Paris depuis la fin du mois de mars.

Né à Djerba le 2 avril 1928, Béchir Ben Yahmed est décédé des suites d’une contamination au Covid-19, rapporte le site d’actualités « JeuneAfrique ».

Militant du Néo-Destour aux côtés de Habib Bourguiba, Béchir Ben Yahmed avait été, très jeune, ministre dans le premier gouvernement de la Tunisie indépendante. En avril 1956, il est nommé secrétaire d’Etat à l’Information dans le cabinet du Premier ministre Habib Bourguiba, ajoute la même source.

Mais, sa passion pour le journalisme finit par le rattraper.

Il lance en 1956 l’hebdomadaire « L’Action » puis, en 1960, « Afrique Action » qui, un an plus tard, allait devenir « Jeune Afrique ».
En septembre 1957, il démissionne du gouvernement après être entré en conflit avec Bourguiba devenu président.

En 1964, il a quitté Tunis pour Paris où le groupe JeuneAfrique est toujours installé.
Béchir Ben Yahmed a fait partie de la délégation tunisienne qui a conduit les négociations avec la France pour l’autonomie interne et ensuite pour l’indépendance de la Tunisie.

Charger plus d'articles
Charger plus par La Presse avec TAP
Charger plus dans à la une

Laisser un commentaire