La Medersa husseïnite, située en plein cœur de la Médina de Kairouan, a été fondée en 1122 H/1710 J.-C. par le premier prince husseïnite, Husseïn Ben Ali.

Elle est l’une des plus anciennes medersas kairouanaises. De ce fait, elle occupe une place particulière dans l’histoire de l’architecture kairouanaise. La porte rectangulaire, encadrée de pieds droits en marbre, mène à un vestibule dont les plafonds sont peints de motifs géométriques et floraux s’inspirant du modèle hispano-mauresque. L’entrée en chicane aboutit à une cour entourée de quatre galeries dont les arcs  reposent sur des chapiteaux de type ottoman. Les chambres entourant la cour sont couvertes de voûtes en berceau. Du côté sud-est se dresse la mosquée : elle est constituée de deux travées et de trois nefs voûtées en berceau, reposant sur des piliers circulaires. Notons que le plan de cette medersa s’inspire de celui des ribats, formés uniquement d’un rez-de-chaussée. Par ailleurs, ce beau monument abrite depuis 1995, et jusqu’à nos jours, le siège de la mairie de l’arrondissement de la ville ancienne. Néanmoins, les cinq pièces abritant les différents bureaux communaux doivent faire l’objet de travaux de rénovation.

En effet, bien qu’elles aient été restaurées au cours des dernières années, on remarque que les plafonds et les murs sont écaillés à cause de l’humidité étant donné que les matériaux de construction sont traditionnels. C’est pourquoi il serait souhaitable qu’on procède à la réfection de ce monument ou qu’on transfère le siège de cet arrondissement dans un autre local plus moderne et plus sain.

Charger plus d'articles
Charger plus par Fatma ZAGHOUANI
Charger plus dans Société

Laisser un commentaire