L’association « Ciné-Sud Patrimoine », en collaboration avec l’ambassade de Tunisie en Italie, organise, du 15 au 22 mai 2021, la rétrospective cinématographique en ligne « De la Casbah de Mazara del Vallo à la Petite Sicile de La Goulette » consacrée à l’histoire des migrations entre l’Italie et la Tunisie.

Le rendez-vous cinématgrophique est hébergé en ligne sur le site www.cinemaaumusee.org (en libre accès), et propose au public 12 films, des longs et courts métrages, des documentaires et des films de fiction, réalisés par des cinéastes qui, au cours des trente dernières années, ont raconté l’importance et l’intensité de cet échange entre les deux pays des deux rives de la Méditerranée, durant plus d’un siècle d’histoire de la migration Nord-Sud, Sud-Nord, depuis l’arrivée des premiers siciliens et livournais émigrés en Tunisie, jusqu’à nos jours.

Cette initiative revient au cinéaste et producteur tunisien Mohamed Challouf, l’un des fondateurs de l’association « Ciné-Sud Patrimoine ».

A travers cette programmation, explique-t-il, « nous avons voulu mettre à la disposition du public ce précieux patrimoine audiovisuel créé grâce au travail de réalisateurs tunisiens et italiens tels que Mahmoud Ben Mahmoud, Giovanna Taviani, Stefano Savona, Olfa Chakroun, Marcello Bivona, Tarek Ben Abdallah, Ernesto Pagano, Enrico Montalbano et Gianfranco Pannone qui, chacun et chacune avec sa propre sensibilité, ont raconté différentes histoires de migrations en exhumant des archives oubliés et en faisant appel a des témoignages de première main ».

« Cet événement – comme le souligne l’Ambassadeur de Tunisie en Italie, Moez Sinaoui – nous invite à regarder le phénomène de la migration entre nos deux pays dans toutes ses dimensions: historique, sociale et culturelle en nous permettant aussi de le connaître en profondeur et de comprendre son importance et son impact sur notre présent ».

L’inauguration de cette manifestation a eu lieu samedi avec une performance musicale à partir de la ville de Naples du duo italo-tunisien Salvatore Morra (Oud ou luth arabe) et Marzouk Mejri (voix et percussions) en direct sur le site (www.cinemaaumusee.org).

Elle a été suivie par la projection du documentaire-portrait “Claudia Cardinale, la plus belle italienne de Tunis” de Mohamed Ben Mahmoud (1994) et d’un film surprise: un très court métrage de 1906, un rare témoignage de la présence italienne en Tunisie de l’époque.

Le jeudi 20 mai à 16h00 (toujours en direct sur www.cinemaaumusee.org), se tiendra une table ronde intitulée “Le rôle du cinéma dans la sauvegarde de la mémoire italo-tunisienne” à laquelle participeront tous les réalisateurs des films proposés dans cette rétrospective.

Pour clôturer cet événement, samedi 22 mai à 21h00, le programme prévoit une rencontre virtuelle (www.cinemaaumusee.org) intitulée ” De la Petite Sicile de La Goulette à la Casbah de Mazara del Vallo “, à laquelle participeront le professeur Abdelkarim Hannachi et le chercheur Jamel Louini, qui retraceront l’histoire de deux quartiers emblématiques de la présence italienne en Tunisie (la Petite Sicile à La Goulette) et celui tunisien en Italie (la Casbah de Mazara del Vallo).

Cette séance de clôture sera introduite et animée par le professeur Gabriele Montalbano, enseignant au département histoire, culture et civilisation de l’Université de Bologne.

Il est à noter que les projections sont dans la version originale sous-titrée (italien / français).

Charger plus d'articles
Charger plus par La Presse avec TAP
Charger plus dans Actualités

Laisser un commentaire