Les pénalités de retard seront suspendues pour les opérations d’enregistrement des contrats et procès-verbaux devant être enregistrées auprès des recettes des finances conformément aux articles 2 et 3 du Code des droits d’enregistrement et de timbre, et dont l’échéance de dépôt au CRNE est arrivée à expiration durant la période allant du 29 avril jusqu’à la levée de la grève, a annoncé, dimanche, le Centre National du Registre des Entreprises (CRNE).

Cette décision intervient de suite à la grève des recettes des finances entamée depuis le 29 avril 2021.

La même source a indiqué que les documents non soumis à l’obligation d’enregistrement auprès des recettes des finances à des fins d’enregistrement ou de mise à jour ne seront pas exonérés des pénalités de retard.

Rappelons que les agents du contrôle des impôts, de la comptabilité publique et du recouvrement sont en grève depuis le 29 avril 2021.

Le ministère des Finances avait indiqué, le 4 mai 2021, que les agents du contrôle des impôts, de la comptabilité publique et du recouvrement avaient entamé une grève générale ne respectant pas les procédures légales d’usage, notamment, dans le contexte sanitaire et économique difficile.Il a souligné que la prime de recouvrement et de contrôle des impôts est une prime annuelle accordée aux agents des finances selon un décret gouvernemental, précisant que le montant minimum de la prime pour cette année a été fixé à 85% du montant accordé l’année précédente, en raison des circonstances exceptionnelles liées à la crise sanitaire, ce qui a été refusé par la partie syndicale ayant appelé à la grève.

Charger plus d'articles
Charger plus par La Presse avec TAP
Charger plus dans à la une

Laisser un commentaire