La Coordination nationale unifiée pour soutenir la résistance palestinienne et incriminer la normalisation a dit s’opposer à la participation du mouvement Ennahdha à la manifestation qui aura lieu, mercredi, en soutien au peuple palestinien.

La Coordination a appelé Ennahdha à ne pas y prendre part « pour éviter de heurter les sentiments des tunisiens et des tensions éventuelles ».

« Le mouvement Ennahdha est connu pour son opposition au principe d’incrimination de la normalisation et pour avoir principalement entravé, durant la décennie écoulée, l’activation de ce principe, ceci outre le fait qu’il a accueilli en Tunisie de grands responsables sionistes », explique la Coordination.

Elle a, dans ce contexte, fait observer que l’annonce par Ennahdha de sa participation à la manifestation appelant à l’incrimination de la normalisation révèle « son opportunisme et le double discours qu’il tient ».

Et de rappeler qu’Ennahdha a refusé d’inscrire dans la constitution le principe d’incrimination de la normalisation et entravé, durant l’actuelle et la précédente législature, l’adoption d’une loi à cette fin.

La Coordination de soutien à la résistance palestinienne avait invité toutes les forces nationales parmi les organisations, les partis et les personnalités à participer, mercredi, au mouvement de soutien auquel a appelé l’Union générale tunisienne du travail.

Des organisations nationales, notamment l’UGTT, la LTDH et l’ordre national des avocats et des partis politiques ont annoncé, le 17 mai, la création d’une Coordination nationale unifiée pour soutenir la résistance palestinienne et incriminer la normalisation.

Charger plus d'articles
Charger plus par La Presse avec TAP
Charger plus dans à la une

Laisser un commentaire