Après plusieurs années d’absence de notre agenda culturel, le Festival du film européen en Tunisie revient dans une nouvelle édition offrant aux cinéphiles un panorama de 12 films des meilleurs cinéastes de l’autre rive, de véritables pépites et de films inédits coproduits par 16 pays européens, traitant de diverses thématiques, actuelles.
Du 10 au 16 juin, la cinémathèque tunisienne à la Cité de la culture ouvrira ses portes à cette nouvelle édition du Festival du film européen en Tunisie qui met à l’honneur la Roumanie, pays qui assure la Présidence du Conseil de l’Union européenne. L’ouverture du festival aura lieu avec la projection du film, «Two Lottery Tickets» (Deux billets de loterie) de Paul Negoescu (2016). Une comédie ultra-indépendante sur trois fainéants qui achètent un billet de loterie et le perdent avant de se rendre compte qu’ils avaient touché le gros lot. Le film semble avoir été conçu dans le but de donner aux spectateurs roumains ce dont ils manquent le plus au cinéma : une comédie de situation simple mettant en scène trois personnages desquels et avec lesquels on peut rire.
La projection sera rehaussée par la présence de la critique de cinéma roumaine Irina Margareta Nistor qui est une des personnalités les plus actives de l’industrie cinématographique roumaine. Elle a été une militante très active et courageuse, sous le régime communiste, doublant et distribuant, à ses risques et périls, des milliers de films provenant de derrière le rideau de fer. En 2012, elle a lancé le festival Psychanalyse et cinéma. Elle est, régulièrement, membre de nombreux jurys de festivals cinématographiques.
Une rencontre sera organisée avec Irina Margareta Nistor, autour du thème de la résistance à la culture officielle sous la dictature, mardi 11 juin 2019 à 10h00 à la salle Sophie El Golli (Cité de la culture).
On aura l’occasion de découvrir d’autres films qui traitent des sujets d’actualité à l’instar des immigrants en Sicile avec «Stranger In Paradise» de Guido Hendrikx, un film qui jette un regard honnête mais dur sur l’Europe et la situation des réfugiés. Le film aura lieu mardi 11 juin à partir de 18h30 à la Salle Tahar Cheriaa.
La justice transitionnelle en Espagne est le thème du film documentaire «The Silence Of Others» de Almudena Carracedo et Robert Bahar» qui aura lieu le même jour, à la même salle à partir de 21h00. La jeunesse entre tradition et modernité est la thématique de « Sami Blood », le premier long-métrage de la Suédoise Amanda Kernell qu’on aura l’occasion de découvrir mercredi 12 juin à partir de 21h00. Le film raconte l’histoire d’une adolescente qui ne se reconnaît plus dans sa famille, rêve d’une vie différente et décide donc, avec courage mais dans la douleur, d’abandonner sa communauté (et son identité).
La soirée de clôture sera aux couleurs de la France avec la projection du film « Bloody milk : petit paysan » de Hubert Cheruel. Le film a reçu 3 Césars en 2018, (Meilleur 1er film, Meilleur acteur, meilleure actrice dans un second rôle). Le film relate l’histoire d’un jeune éleveur de vaches laitières qui découvre que l’une de ses bêtes est victime d’une épidémie qui s’est propagée en France. Il ne peut se résoudre à perdre ses vaches. Il n’a d’autre alternative que d’aller jusqu’au bout pour les sauver.
La particularité de cette édition du Festival du film européen est que les œuvres sélectionnées sont quasiment toutes sous-titrées en arabe, ce qui facilitera leur diffusion dans les régions de Tunisie, à partir du 16 juin 2019. La première destination sera la Maison de la culture «Ahmad Ibn Abi Dhiaf» de Siliana.

 

Charger plus d'articles
Charger plus par Ronz NEDIM
Charger plus dans Culture

Laisser un commentaire