Des diplômés du supérieur au chômage depuis plus de 10 ans ont observé, ce jeudi, un sit-in devant le palais présidentiel de Carthage pour revendiquer la mise en application de la loi n° 2020-38 du 13 août 2020, portant dispositions dérogatoires pour le recrutement dans le secteur public, publiée dans le Journal officiel de la République tunisienne (JORT) le 19 août 2020.

Dans une déclaration à l’agence TAP, la représentante des manifestants, Yosra Neji, a souligné l’urgence de mettre en application la loi portant dispositions dérogatoires pour le recrutement dans le secteur public pour faire bénéficier 20 mille diplômés du supérieur au chômage d’un emploi direct.

Elle a, en outre, appelé le chef de l’État à veiller à l’entrée en vigueur de cette loi et à mobiliser les ressources financières nécessaires pour accorder l’indemnité de chômage aux diplômés du supérieur au chômage inscrits sur la liste d’attente.

Dans ce contexte, elle a souligné la nécessité de geler tous les recrutements dans les ministères et dans le secteur public jusqu’à l’entrée en vigueur de cette loi estimant que l’emploi des diplômés du supérieur est une question qui préoccupe plusieurs familles tunisiennes.

La loi n° 2020-38 du 13 août 2020, portant dispositions dérogatoires pour le recrutement dans le secteur public comporte 6 articles dont le premier stipule que le concours externe sur dossiers et sur épreuves ne s’applique pas au recrutement direct par tranches annuelles consécutives des titulaires de diplômes supérieurs au chômage depuis dix ans et plus, et qui sont inscrits aux bureaux de l’emploi.

Ces diplômés sont classés par ordre de mérite selon les critères de l’âge du diplômé et de l’année de l’obtention du diplôme et ils sont soumis à une période de formation appropriée.

Selon l’article 2, le concours externe sur dossiers et sur épreuves ne s’applique pas au recrutement direct par tranches annuelles consécutives des titulaires de diplômes au chômage âgés de 35 ans et plus, dont la période de chômage n’a pas atteint 10 ans, et qui sont inscrits aux bureaux de l’emploi.

Ils sont aussi classés par ordre de mérite selon les critères de l’âge du diplômé et de l’année de l’obtention du diplôme. Ils sont soumis à une période de formation appropriée.

L’article 3 indique que le concours externe sur dossiers et sur épreuves ne s’applique pas au recrutement direct par tranches annuelles consécutives pour un individu de chaque famille dont tous les membres sont au chômage, et qui sont inscrits aux bureaux de l’emploi.

On entend par un individu de chaque famille, les ascendants, descendants, frères et conjoint. Ils sont classés par ordre de mérite selon les critères de l’âge du diplômé et de l’année de l’obtention du diplôme. Ils sont soumis à une période de formation appropriée.

L’article 4 signale qu’un pourcentage d’au moins 5% des recrutements annuels dans la fonction publique, est réservé au profit des personnes handicapées qui remplissent les conditions prévues par la loi n° 2016- 41 du 16 mai 2016, modifiant la loi d’orientation n° 2005-83 du 15 août 2005, relative à la promotion et à la protection des personnes handicapées.

Charger plus d'articles
Charger plus par La Presse avec TAP
Charger plus dans à la une

Laisser un commentaire