On annonce pour cette seconde édition, une programmation riche et variée avec 7 spectacles alternant créations tunisiennes et créations internationales, ateliers artistiques, webinaires, tables rondes et débats, rencontres entre les artistes et le public…

L’association Al Badil-Alternative culturelle lance la 2e édition du Festival des Premières chorégraphiques, un festival de danse qui met en avant les jeunes talents et leurs premières créations, et qui se tiendra du 9 au 12 février 2022, à l’espace El Teatro, à Tunis.   

La manifestation est née à l’aune de la conjoncture sanitaire et ses répercussions sur le travail des danseurs, minimisant leurs possibilités de production.  Se présentant comme une plateforme d’exploration d’œuvres inédites de jeunes chorégraphes tunisiens, qui ont l’opportunité de présenter leur travail au public pour la première fois, le Festival se veut une alternative au manque de canaux de diffusion.

Adoptant une démarche collaborative, le Festival «Premières chorégraphiques»  implique les chorégraphes participants dans la programmation et l’organisation, et encourage les partenariats à l’échelle internationale afin de favoriser la visibilité des artistes tunisiens partout dans le monde.

On annonce pour cette seconde édition une programmation riche et variée, avec 7 spectacles alternant créations tunisiennes et créations internationales, ateliers artistiques, webinaires, tables rondes et débats, rencontres entre les artistes et le public…

Pour chaque édition, l’ensemble des fonds collectés est destiné aux artistes et à leurs équipes pour poursuivre leurs recherches et les aider dans leur processus de création. A ce titre, une billetterie solidaire est mise en place pour soutenir et encourager la création.

Depuis ses débuts, l’association Al Badil-Alternative culturelle ne cesse d’œuvrer à la démocratisation de la culture pour en faire un facteur de développement économique et durable pour tous et partout. Le Festival des Premières chorégraphiques s’inscrit dans cette volonté de soutenir et d’ouvrir la scène artistique en Tunisie et à l’international.

Charger plus d'articles
Charger plus par Meysem MARROUKI
Charger plus dans Culture

Laisser un commentaire