La poussière suffocante et les particules issues de produits spéciaux provoquent des maladies respiratoires aux villageois et asphyxient les plaines de céréales, d’amandiers et d’oliviers. Et même les habitations ont été fissurées.

Un grand  nombre de carrières pour l’extraction de pierres, de graviers et de sable poussent comme des champignons dans le gouvernorat de Kairouan, surtout dans les délégations de Chebika, au niveau de Rouissat et d’El Karma, ainsi que dans la délégation de Kairouan-Sud, à Zaâfrana.

Certaines sont cachées derrière les collines et n’attirent pas l’attention, mais d’autres, sur les bords des routes, bouleversent tout visiteur… Des montagnes géantes ont accouché d’autres montagnes en poudre…

De la poussière suffocante et d’odeur de produits spéciaux provoquent des maladies respiratoires aux villageois, et asphyxient les plaines de céréales, d’amandiers et d’oliviers. Et même les habitations ont été fissurées.

Ainsi, toutes les plantations subissent des dégâts énormes et certaines sont même agonisantes. Et tout l’environnement continue à être affecté par une dégradation provoquée par l’Homme. Pourquoi un tel massacre ? Où va-t-on avec cette atteinte à l’écologie ?

Charger plus d'articles
Charger plus par Fatma ZAGHOUANI
Charger plus dans Société

Laisser un commentaire