Un championnat à 14 équipes en phases aller/retour, ou va-t-on maintenir les play-off  et play-out ? On ne le sait pas encore, alors qu’il ne reste qu’un mois et demi du démarrage du nouvel exercice.    

Quand on lit le communiqué de la FTF en date du 11 août, on se demande si les membres fédéraux sont conscients ou pas qu’ils ont fixé le coup d’envoi du championnat de la Ligue 1 pour le 30 septembre prochain. C’est-à-dire qu’on est exactement à un mois et demi du démarrage de la nouvelle saison. Le communiqué de la FTF en date du 11 août aurait eu tout son sens s’il avait été publié le lendemain de la fin de la saison écoulée. C’est que ce communiqué en question n’expose que des hypothèses sur la formule à adopter pour la première division du championnat. Une formule classique en phases aller/retour avec 14 équipes, ou va-t-on maintenir les play-off  et play-out ? On ne le sait pas encore, alors qu’un mois et demi nous sépare du démarrage du nouvel exercice.

Alors que le coup d’envoi de la nouvelle saison  est presque pour demain, la DTN prévoit de se réunir d’abord avec les entraîneurs des clubs de la Ligue 1, puis avec les présidents de ces clubs ou leurs représentants pour choisir la formule la plus adéquate en tenant compte de l’état de l’infrastructure des stades.

Un cahier des charges pour les droits TV !

Tout le monde sait ce  s’est passé la saison dernière avec la Télévision nationale, diffuseur historique du championnat tunisien. Avec tout ce qui s’est passé, la FTF aurait dû traiter ce dossier épineux depuis un certain temps déjà afin que les chaînes de télévision  désireuses de diffuser les matches de la Ligue 1 prennent leurs dispositions et qu’on ne reste pas à la merci des seules chaînes qataries d’Al-Kass. Mais Wadie Jary et ses collaborateurs ne semblent pas être si pressés que cela ! Toujours en date du 11 août, la FTF a annoncé qu’un nouveau cahier des charges pour les droits TV sera établi et qu’un appel d’offres national et international sera lancé. Sous d’autres cieux, on sait déjà sur quelles chaînes la saison 2023/2024 d’un championnat (eh oui !) sera diffusé et qui a acquis pour trois saisons les droits TV d’un tel ou tel championnat à partir de 2024, voire 2025. Mais Wadie Jary et ses collaborateurs ne semblent pas être si pressés que cela ! Ils estiment qu’ils ont encore le temps pour régler la question.

Quand la justice s’en mêle…

D’ores et déjà, la FTF a du mal à maintenir chaque saison les dates initiales de son calendrier qu’elle change tout le temps et à tout moment de la saison. Que dire à présent alors que la justice se mêle de l’affaire des matches barrages. Des soupçons de trucage qui ont amené l’ESZ, l’ESHS et l’ESM à déposer des évocations et la FTF à porter l’affaire devant le parquet. Or, si le parquet ne livre pas son verdict le 5 septembre, la commission nationale d’appel sera dans une situation embarrassante pour annoncer son propre verdict, le lendemain.

Que la justice traîne l’affaire est une hypothèse à prendre en considération, ce qui mettrait en péril le démarrage du nouvel exercice à la date fixée par la FTF, le 30 septembre prochain. Bref, c’est le flou total qui persiste à tous les niveaux à un mois et demi du coup d’envoi du nouvel exercice. Une saison des plus importantes qui verra la participation de l’équipe de Tunisie au Mondial qatari. Il faudra bien que les internationaux locaux soient suffisamment compétitifs. Leurs équipiers dans les championnats étrangers sont déjà compétitifs pour la plupart d’entre eux.

Charger plus d'articles
Charger plus par Walid NALOUTI
Charger plus dans Sport

Laisser un commentaire