Le ministre de la santé, Ali Mrabet, a appelé à bien déterminer les besoins du pays lors de l’approvisionnement en médicaments afin de rationaliser les dépenses.

S’exprimant lors d’une séance de travail tenue hier, vendredi au siège du ministère, pour examiner la réalité du secteur des médicaments, en présence du représentant de la Présidence de la République chargé du dossier de la sécurité nationale et de plusieurs responsables du ministère, Mrabet a souligné la nécessité de surmonter les obstacles qui entravent la promotion de l’industrie locale, ainsi que de mettre en place les mécanismes permettant d’impulser la coopération et le partenariat avec les laboratoires internationaux.

Un aperçu a été donné, à cette occasion, par l’unité de la Pharmacie et du médicament relevant du ministère de la santé, de la réalité du secteur pharmaceutique en termes de gouvernance. L’accent a été mis, à cette occasion, sur l’importance de la fabrication locale, de la coopération industrielle et de l’exportation des médicaments, avec la présentation des solutions possibles pour développer le secteur.

Par ailleurs, le ministre de la santé s’est entretenu avec la présidente de la chambre nationale des pharmaciens de la distribution en gros de médicaments et l’équipe l’accompagnant, au sujet des problèmes dont souffrent le secteur et des solutions éventuelles aux niveaux structurel et organisationnel avec les différents ministères et structures concernés.

Le ministre de la Santé a appelé à la nécessité d’accompagner ce secteur vital afin de développer des solutions communes au service du secteur, de manière à promouvoir et à rapprocher davantage les prestations des citoyens.

Charger plus d'articles
Charger plus par La Presse avec TAP
Charger plus dans à la une

Laisser un commentaire