Biodiversité et climat : Etroitement liés

 

Durant la Journée de la biodiversité à la COP27, les intervenants ont appelé à une action urgente pour préserver et régénérer la biodiversité de la Terre.

La Journée de la biodiversité a été organisée, mercredi 16 novembre 2022, en marge de la COP27 à Sharm El Chaikh en Egypte.
Elle a été ouverte par une Table ronde organisée par l’Union internationale pour la conservation de la nature (Uicn) sur les risques associés à la perte de biodiversité, un phénomène exacerbé par le changement climatique et qui est à la fois aggravé par la dégradation des écosystèmes. Ont assisté à la Table ronde des ministres de l’Environnement et des experts du climat.

Les scientifiques ont reconnu pour la première fois dans le dernier rapport du Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (Giec) sur l’évolution du climat, publié le 28 février 2022, “l’interdépendance du climat, de la biodiversité et des populations humaines”. «Le changement climatique dû aux activités humaines provoque des perturbations dangereuses et généralisées dans la nature et affecte la vie de milliards de personnes dans le monde, malgré les efforts déployés pour réduire les risques. Les populations et les écosystèmes les moins aptes à y faire face sont les plus durement touchés», a-t-on affirmé.

Durant la Journée de la Biodiversité à la COP27, les intervenants ont appelé à une action urgente pour préserver et régénérer la biodiversité de la Terre et ont manifesté leur soutien à une variété de solutions, y compris des pratiques locales fondées sur la nature et soutenues par des mécanismes politiques et financiers. Les solutions basées sur la nature comprennent des mesures telles que le reboisement, l’agriculture régénérative et la protection des récifs coralliens pour promouvoir des écosystèmes sains et stables.

Laisser un commentaire