Le président de la république lors de sa première apparition publique : Le décret portant convocation des électeurs est signé

Dans sa première apparition publique, après avoir quitté l’Hôpital militaire, lundi dernier, le président de la République, Béji Caïd Essebsi, a annoncé, hier, avoir signé le décret portant convocation des électeurs pour les élections législatives et la présidentielle 2019, affirmant: «Nous poursuivrons le travail afin de nous acquitter du mandat qui prend fin en décembre 2019».
Caïd Essebsi a expliqué que les engagements pressants des prochaines élections législatives et présidentielle exigent la promulgation de décrets en vertu desquels les électeurs sont convoqués à accomplir leur devoir.
Des textes de loi sont restés en suspens, a-t-il ajouté, comme la loi relative à l’état d’urgence, en raison de la divergence des points de vue entre le gouvernement et les députés, soulignant son intention de trancher la question pour qu’elle ne reste pas ouverte.
Par ailleurs, le chef de l’Etat a indiqué avoir reçu un traitement d’une équipe médicale compétente lors de son séjour à l’Hôpital militaire, «ce qui a accéléré mon rétablissement», a-t-il dit. Il s’est, en outre, félicité des communications téléphoniques qu’il avait reçues de la part de «frères et amis», tels que le Roi Salman et les Emirs du Koweït et du Qatar, outre des «amis» en Tunisie qui se sont enquis de sa santé.
Dans un post, hier, sur sa page facebook, la porte-parole de la présidence de la République a annoncé que le chef de l’Etat a signé le décret portant convocation des électeurs pour les législatives et la présidentielle 2019 ainsi que la prolongation de l’état d’urgence.
Le président de la République a signé le décret convoquant le corps électoral pour les élections législatives et la présidentielle de 2019, a annoncé, hier, le membre du conseil de l’Instance supérieure indépendante pour les élections (Isie), Anis Jarboui.
Dans une déclaration médiatique en marge de la rencontre tenue, à Tunis, par l’Isie, avec les partis politiques, sur les préparatifs de l’instance pour la période de dépôt des candidatures, Jarboui a précisé qu’après cette convocation officielle, il n’est plus question de report des prochaines élections.

Le texte du décret présidentiel

La présidence de la République a publié, hier, le décret présidentiel portant convocation des électeurs aux élections législatives et la présidentielle 2019, signé par le président Béji Caïd Essebsi. L’article premier du décret présidentiel dispose que le vote pour les élections législatives se déroulera à l’intérieur du pays le 6 octobre 2019. Les Tunisiens établis à l’étranger voteront du 4 au 6 octobre 2019. L’article 2 du décret présidentiel prévoit que le premier tour du scrutin présidentiel à l’intérieur du pays sera le 17 novembre 2019 et du 15 au 17 novembre 2019 pour les Tunisiens résidant à l’étranger. L’article 3 du décret dispose qu’en cas de second tour pour l’élection présidentielle, le scrutin se déroulera deux semaines après l’annonce des résultats définitifs du premier tour. L’Instance supérieure indépendante pour les élections (Isie) devra fixer la date pour le second tour de la présidentielle et publiera dans ce sens une décision dès l’annonce des résultats définitifs du premier tour.

Laisser un commentaire