Mois de mars bleu : Une marche bleue pour sensibiliser au cancer du côlon

 

Le cancer du côlon est un des cancers les plus sournois et les plus meurtriers. C’est le deuxième cancer le plus répandu chez les femmes après le cancer du sein.

La Tunisie va célébrer avec la communauté internationale le mois de Mars bleu, placé sous le thème de la mobilisation mondiale contre le cancer colorectal. Le mois de Marsa, en effet, été spécialement dédié à la sensibilisation au cancer colorectal en raison de la hausse inquiétante du nombre de cas notamment parmi les moins de quarante ans, liée notamment à un ensemble de facteurs, à savoir le régime alimentaire, la sédentarité et le diagnostic tardif de la maladie. Le cancer du côlon est le troisième cancer le plus meurtrier dans le monde. Il représente 10% des cas de cancer qui sont diagnostiqués chaque année dans le monde, tous sexes confondus, et la deuxième principale cause de décès chez les personnes auxquelles on a diagnostiqué un cancer. Des études ont montré que le cancer colorectal apparaît généralement vers l’âge de cinquante ans et plus chez les personnes  appelées « à risque » qui fument, qui consomment de l’alcool et dont le régime alimentaire est pauvre en fruits et légumes et riche en viande rouge (charcuterie…..) et produits ultratransformés à base d’additifs, d’édulcorants(jus, cakes industriels…).

Cancer colorectal: deuxième cancer le plus répandu chez les  femmes

En Tunisie, il représente le deuxième cancer le plus répandu chez les femmes après le cancer du sein, avec 3.788 nouveaux cas diagnostiqués l’année dernière. Une stratégie nationale de prévention a été mise en place ciblant la tranche d’âge comprise entre 50 et 74 ans. Afin de prévenir l’apparition du cancer colorectal, les personnes comprises dans cette tranche d’âge sont appelées à effectuer un test dans les structures de première ligne, afin de déceler la présence éventuelle de sang dans les selles. Le cas échéant, ces derniers seront orientés vers les structures de seconde ligne et de troisième ligne pour effectuer des examens plus approfondis. Le traitement du cancer colorectal est généralement basé sur la chirurgie et des séances de radiothérapie et de chimiothérapie en fonction de la gravité et du stade de la maladie. Si la prévention et le diagnostic précoce du cancer du côlon figurent parmi les programmes mis en place par le ministère de la Santé c’est en raison du fait que le cancer colorectal est une pathologie qui, si elle est détectée et prise en charge suffisamment tôt, améliore l’espérance de vie et peut même aboutir à une guérison définitive chez les personnes qui en sont atteintes. Afin de prévenir ce type de cancer, les médecins préconisent de pratiquer une activité physique régulière, de suivre un régime alimentaire riche en fibres et pauvre en aliments gras industriels et transformés(charcuterie, viennoiseries,… manger des fruits et des légumes presque quotidiennement) et éviter les facteurs de risque tels que le tabac et l’alcool. Dans le cadre des actions de sensibilisation, le ministère de la santé organise aujourd’hui en collaboration avec la direction régionale de Santé de Tunis une marche à pied de trois kilomètres, ouverte au grand public dont le coup d’envoi sera donné à partir de 9 heures à la Coupole d’El Menzah.

Tags

Laisser un commentaire