Beijing accueille la 2e session du 14e Comité national de la CCPPC : Priorités économiques et engagement international pour 2024

 

De notre envoyée spéciale Meriem KHDIMALLAH

La deuxième session du 14e Comité national de la Ccppc représente un moment crucial pour la politique chinoise. En se concentrant sur l’emploi, l’économie et les relations internationales, la Ccppc montre son engagement envers la modernisation et la prospérité de la Chine, tout en contribuant à la stabilité et à la coopération mondiales. À Beijing, le Comité national de la Conférence consultative politique du peuple chinois (Ccppc) a inauguré hier sa deuxième session annuelle du 14e Comité, un événement crucial dans le paysage politique chinois.

Du 4 au 10 mars 2024, les principaux conseillers politiques du pays se sont réunis pour évaluer les progrès de l’année précédente et tracer la voie à suivre pour l’avenir. Sous la supervision générale du Parti communiste chinois (PCC), la Ccppc s’est engagée à aborder des questions cruciales telles que l’emploi, l’économie et les relations internationales.

Un examen approfondi de l’économie et de l’emploi

Cette année, la deuxième session du 14e Comité national de la Ccppc est placée sous le signe de l’économie et de l’emploi. Lors d’une conférence de presse précédant l’ouverture de la session annuelle, les représentants de la Ccppc ont clairement indiqué que l’emploi et l’économie étaient au centre de leurs préoccupations et que Beijing reconnaît l’urgence de résoudre le taux élevé de chômage des jeunes, soulignant qu’il s’agit d’un problème structurel accentué par une pénurie de travailleurs qualifiés.

«En 2023, les autorités gouvernementales de tous niveaux ont déployé des efforts substantiels pour soutenir directement l’emploi et l’entrepreneuriat, mobilisant divers fonds dépassant les 300 milliards de yuans (environ 41,6 milliards de dollars). Cette année-là, plus de 12 millions de nouveaux emplois urbains ont été générés, un succès qui a été obtenu après des efforts considérables. Pour l’année 2024, l’accent sera maintenu sur le renforcement de l’emploi. Des initiatives seront mises en place pour aider notamment les diplômés de l’enseignement supérieur à accéder à des opportunités professionnelles enrichissantes, et pour améliorer le système de formation professionnelle tout au long de la vie», a indiqué le porte-parole de la deuxième session du 14e Comité national de la Ccppc, Liu Jieyi.

En ce qui concerne les questions économiques, Jieyi a assuré qu’elles étaient au cœur de leurs consultations politiques. «La Ccppc a mis en place des forums de consultation bihebdomadaires au cours desquels des recommandations ont été formulées afin d’atténuer les risques associés au développement financier et de promouvoir un marché immobilier sain. En ce qui concerne l’avenir, notre économie demeure robuste et ses perspectives sont encourageantes», a-t-il encore précisé.

Par ailleurs, la session annuelle de la Ccppc a également servi de plateforme pour évaluer le travail accompli en 2023, marquant le début du mandat du 14e Comité national. Les représentants ont souligné les progrès réalisés dans la formulation de suggestions pour la modernisation chinoise, avec un total de 94 activités de consultation et 138 activités de recherche et d’inspection menées par les conseillers politiques.

L’économie chinoise reste ainsi au cœur des préoccupations, avec un accent particulier mis sur le développement de haute qualité. La collaboration entre le secteur privé et les entreprises d’État a été encouragée, avec des efforts visant à renforcer l’expansion du secteur privé. Des propositions ont également été faites pour promouvoir un emploi de haute qualité, en particulier pour les diplômés universitaires, et pour faciliter l’intégration et le développement coordonné de la région de la Grande Baie Guangdong-Hong Kong-Macao.

Des relations internationales solides en 2024

En matière de relations internationales, le Comité national de la Ccppc accorde une grande importance à la création d’une communauté d’avenir partagé pour l’humanité. Au cours de l’année précédente, cet organe consultatif politique suprême a engagé des échanges et des interactions avec plus de 200 institutions réparties dans 50 pays, établissant des liens avec 41 groupes de réflexion étrangers ainsi qu’avec 12 organisations non gouvernementales. De plus, sous l’égide du 14e Comité national de la Ccppc, un groupe d’amitié Chine-Afrique a été mis en place.

Pour l’année 2024, le porte-parole a souligné que l’organe consultatif politique suprême intensifiera ses échanges avec l’étranger, cherchant ainsi à contribuer activement à l’édification d’une communauté d’avenir partagé pour l’humanité.

Laisser un commentaire