A La Kasbah : Un CMR sur l’exploitation des parcs d’activités économiques de Zarzis et de Bizerte

 

A cette occasion, le Chef du gouvernement a mis l’accent sur la nécessité de promouvoir les investissements à travers la création et l’aménagement des infrastructures nécessaires et des espaces économiques appropriés afin d’impliquer davantage les acteurs économiques dans la dynamique économique.

Les redevances prélevées au titre des concessions d’exploitation des parcs d’activités économiques de Zarzis (Paez) et de Bizerte (Paeb) ont été au centre d’un Conseil ministériel restreint (CMR) tenu, hier, au Palais du gouvernement à La Kasbah, sous la présidence du Chef du gouvernement, Ahmed Hachani.
A cette occasion, le Chef du gouvernement a mis l’accent sur la nécessité de promouvoir les investissements à travers la création et l’aménagement des infrastructures nécessaires et des espaces économiques appropriés afin d’impliquer davantage les acteurs économiques dans la dynamique économique.
Pour sa part, la ministre de l’Industrie, des Mines et de l’Énergie, Fatma Thabet Chiboub, a présenté un exposé détaillé sur les parcs en question ainsi que leurs spécificités, mettant en avant le volet financier relatif au prélèvement des redevances au titre de l’exploitation de ces parcs à des fins économiques.
Après délibération et discussion sur la question, la séance ministérielle a décidé de dresser un inventaire global des différentes concessions actuellement en vigueur et de procéder à une mise à jour des tableaux de recouvrement des redevances afférentes aux concessions d’exploitation des parcs d’activités économiques de Zarzis et de Bizerte au profit de l’Etat tunisien, tout en prévoyant, au besoin, un règlement financier pour d’autres concessions.
Etaient également présents au CMR, la ministre des Finances, la ministre de l’Économie et de la Planification, la ministre du Commerce et du Développement des exportations, la ministre de l’Equipement et de l’Habitat, chargée de la gestion du département des Transports, ainsi que le ministre des Domaines de l’État et des Affaires foncières.

Laisser un commentaire