Le Chef de l’Etat recevant le ministre de l’Intérieur : Il faut démanteler les réseaux de spéculateurs

 

• Échec des plans des réseaux visant le démantèlement de l’Etat

Le Président de la République, Kaïs Saïed, s’est entretenu, hier, au Palais de Carthage, avec Kamel Féki, ministre de l’Intérieur, Mourad Saidane, directeur général de la Sûreté nationale, et Houcine Gharbi, directeur général commandant de la Garde nationale.
La rencontre a permis de passer en revue, outre la situation sécuritaire générale dans le pays, certains axes touchant, notamment, au phénomène de la spéculation et de la hausse des prix et la provocation de crises au quotidien dans tel ou autre secteur ou dans telle ou autre région.
Le Chef de l’État a mis l’accent, par ailleurs, sur la nécessité de démanteler ces réseaux, surtout que la récurrence des événements montre qu’ils coordonnent entre eux dans le but d’attiser les tensions, portant préjudice au climat social par tous les moyens et méthodes, et ce, après avoir échoué dans leur plan de démantèlement de l’État.
Le Président de la République a réaffirmé que le devoir national sacré exige la conjugaison de tous les efforts en vue d’éliminer, d’une manière radicale, ces réseaux criminels, car ils commettent des actes répréhensibles par la loi et ne peuvent, donc, pas échapper à la reddition des comptes et à la punition.

Laisser un commentaire