Épidémie de la dengue en Argentine : le bilan grimpe à 197 morts et environ 270 mille infections

L’épidémie de la dengue en Argentine a fait 197 morts et environ 270 infections depuis l’apparition des premiers cas au deuxième semestre de l’année dernière.

Selon le bulletin épidémiologique rendu public dimanche par le ministère de la santé, l’Argentine a enregistré 36 nouveaux décès, portant le bilan total à 197 morts, ainsi que 36 mille nouvelles infections, portant le bilan à plus de 269 mille cas.

La même source indique que depuis le début de l’année en cours, le pays a enregistré une flambée de la maladie avec plus de 252 mille infections à partir du 1er janvier 2024, constatant toutefois une courbe descendante au cours des semaines passées.

Le ministère de la santé souligne que l’incidence du virus cumulée depuis le début de la saison, entamée à la 31ème semaine de l’année dernière, a été de 573 cas pour 100 mille habitants.

La région centrale du pays compte le plus grand nombre de cas de dengue, avec des pics à Buenos Aires et à Cordoba (600 km au nord-ouest de la capitale).

Dans la région sud-américaine, c’est le Brésil qui est confronté à la pire vague de dengue de son histoire avec plus de trois millions d’infections.

Selon le dernier bulletin épidémiologique du ministère brésilien de la santé, le nombre de décès a dépassé mardi dernier 1200 victimes et celui des infections avait atteint 3,062 millions recensés sur une période d’environ trois mois.

Le ministère de la Santé a fait savoir que le Brésil pourrait terminer l’année avec un nouveau record d’infections d’environ 4,2 millions de cas.

La dengue, aussi appelée « grippe tropicale », est une maladie infectieuse causée par le virus du même nom. Le virus est transmis à l’humain par des moustiques du genre Aedes. L’incidence de la dengue progresse actuellement de manière très importante, et l’inscrit aujourd’hui aux rangs des maladies dites «ré-émergentes».

Laisser un commentaire