Disparition | L’artiste égyptien Salah Saadani tire sa révérence

L’artiste égyptien Salah Saadani s’est éteint vendredi à l’âge de 81 ans, rapportent des médias locaux.

Le défunt, frère cadet de l’écrivain satirique Mahmoud Saadani, s’est éloigné de la scène artistique durant les dernières années.

Il a interprété, dans ses débuts, des rôles au théâtre. Il a également accompagné le lancement de la télévision en Égypte et a longtemps interprété des rôles dans des séries ayant particulièrement marqué son répertoire artistique.

Il a connu un grand succès en télévision au cours des années 1970 et 1980 avec une panoplie de télé feuilletons « Umm al-Arusah” (mère de la mariée), « kitar mountassaf al-layl » (train de minuit), (mes chers enfants .. merci), “Az-zawja awwal man ya’alam” (l’épouse est la première à savoir).

Cependant, la série « Layaly El Helmeya » avec ses saisons successives du grand auteur Osama Anwar Okasha et son réalisateur Ismail Abdel Hafez, se profile comme l’icône de son parcours artistique, dans laquelle il a joué le rôle du maire Suleiman Ghanem. Les critiques l’ont ensuite qualifié de « doyen » du drama égyptien.

Le défunt s’est également illustré dans ses rôles dramatiques dans lesquels il a interprété des rôles remarquables tels que « Arabesque », « Hilm Al Janubi », « L’Immeuble Yacoubian » et « Rajul fi Zaman El Awlamah ».

Laisser un commentaire