Beach handball – Aujourd’hui démarrage de la saison : La tournée des plages

1,363

Echelonné sur un mois, le Tour 2019 comprend cinq étapes, avec l’apothéose à Djerba.
Depuis qu’il a fait sensation, au mois de juin dernier au Cap-Vert où il s’est payé le luxe de remporter les deux titres africains (hommes et dames), le beach handball tunisien continue d’étonner, faisant se retourner les têtes et attirant de plus en plus d’adeptes et de fans. Au grand bonheur d’une Ligue pourtant intronisée, il y a seulement trois mois. Il faut le faire! Sur cette lancée africaine, voilà que s’amène le premier grand événement local, à savoir le championnat national appelé «Beach handball tour». Echelonnée sur un mois, cette compétition comprend cinq étapes : La Marsa, Menzel Témime, Hammamet, Monastir et Djerba. Cinq villes qui offriront leurs stations balnéaires pour abriter les matches, ce qui est de nature à conférer plus d’animation sur la plage et d’aimanter les touristes en quête de défoulement et de beaux spectacles. Pour le président de la Fthb, Mourad Mestiri, «avec les dix mille licenciés que nous comptons, nous allons surfer sur cette vague pour développer cette nouvelle discipline qu’est le beach handball, une pratique légèrement revisitée qui promet beaucoup». Quant à la présidente de la Ligue, Hana Guenaoui, qui a proprement révolutionné ce sport, elle affirme, avec sa franchise coutumière, que «nous sommes ravis d’organiser ce tour qui nous tient à cœur et évoluer dans cet esprit  convivial qui le caractérise. Je suis certaine que les familles que nous croiserons cet été seront séduites par cette alliance inédite de fun et de sport que nous allons leur proposer».

Ça promet

C’est donc ce matin (8h30) sur la plage de La Marsa que seront donnés les trois coups annonçant l’ouverture de la saison, avec la participation de 16 équipes : La Marsa, Tunis, El Menzah, Téboulba, Sayada, Bizerte, Ras Jebel, La Manouba, Menzel Bouzelfa, Menzel Témime, Béni Khiar, Monastir, Msaken, Chebba, Médenine et Djerba; ainsi toutes les villes côtières du pays, à l’exception de Mahdia, Sfax et Gabès, y seront représentées. Comment s’annonce cette compétition près de trois ans après sa mise en veilleuse ? Une seule réponse : ça promet, puisque les organisateurs ne semblent avoir rien laissé au hasard, avec, en sus, un alléchant programme d’animation haut en couleur (mini-beach hand au profit des enfants en présence de leurs familles, musique, danse, installation de structures gonflables à l’effigie du tournoi, distribution de prospectus pour la découverte du beach hand, séances de dégustation d’Ice Vegas, tombola, séances de dédicaces avec les célébrités du handball tunisien…) le tout doublé d’une forte couverture médiatique. Quant au règlement du jeu, il stipule :

– Le match se dispute à huit (4 joueurs de chaque équipe).

– Le spécialiste porte un maillot de la même couleur que le gardien de but. Il le remplace sur le terrain dès que son équipe est en possession de la balle pour apporter une supériorité numérique.

– La durée du match est de deux manches de dix minutes chacune.

– En cas d’égalité à la fin d’une manche, le «Golden Goal» (le but en or) est utilisé pour départager les deux équipes.

– Si chaque équipe remporte une manche, on a recours au «shoot out» (tirs au but) pour connaître le vainqueur, le match nul n’étant pas reconnu dans ce sport.

Mohsen ZRIBI

Laisser un commentaire