Le MI dément que des Tunisiens en provenance de Libye aient forcé le poste frontalier de Ras Jedir

1,104

Le ministère de l’Intérieur a démenti lundi l’usage, par des ressortissants tunisiens, de la force pour entrer sur le territoire national via le poste de Ras Jedir sur les frontières tuniso-libyenne.

Dans un communiqué, le département précise que contrairement aux informations relayées par certains médias, 652 Tunisiens ont été accueillis au niveau de ce poste frontalier et qu’ils ont effectué toutes les procédures douanières après avoir subi un contrôle sanitaire. Ils seront ensuite orientés vers les aires d’isolement sanitaires aménagées à cet effet, selon la même source.

Depuis quelques jours, des dizaines de Tunisiens bloqués au niveau des points de passage terrestres, à la frontière avec la Libye ont lancé des cris de détresse, appelant à une solution urgente à leur solution.

Le chef du gouvernement Elyès fakhfakh a souligné dimanche le souci des autorités tunisiennes de rapatrier tous les Tunisiens bloqués à l’étranger. Il a affirmé que jusqu’à ce jour, 18 mille Tunisiens entre résidant à l’étranger et voyageurs de courte durée sont rentrés en Tunisie. Il n’a pas, toutefois, nié l’existence de difficultés que le gouvernement promet d’aplanir à l’avenir.

Laisser un commentaire