Kasserine | Reprise des altercations à la Cité Ennour

1,556
Des altercations ont de nouveau eu lieu, pour la troisième nuit consécutive, entre la police et des jeunes manifestants à la Cité Ennour au centre ville de Kasserine.

Des jeunes et moins jeunes ont lancé des pierres sur les policiers du poste de la Cité Ennour, ce qui a poussé ceux-ci à utiliser du gaz lacrymogène pour les disperser et imposer la loi, selon le porte-parole des Forces de la sécurité intérieure à Kasserine, Mohamed Amri.
Amri a qualifié de « saboteurs et mercenaires  » le groupe de manifestants d’environ 300 personnes, enfants et jeunes.

« Leur objectif est de semer la zizanie pour commetre des actes de vol et aussi pour provoquer les agents de sécurité et perturber leurs efforts », a-t-il encore lancé.

Le responsable a lancé un appel aux parents pourqu’ils puissent « intervenir et dissuader leurs enfants et les empêcher de commetre des actes de vandalisme, dans cette conjoncture délicate que vit la région », faisant allusion au crime commis par des terroristes qui ont égorgé le berger Okba Dhibi à Jebel Salloum.

Le responsable a tenu à préciser que « les revendications concernant l’emploi et la justice ne devront pas avoir lieu pendant la nuit et devraient être pacifiques », faisant état de

« la détermination des forces de l’ordre à faire face à toute tentative d’agression et de vandalisme ciblant les biens publics et visant à créer le chao ».

Laisser un commentaire