Rached Ghannouchi nie être concerté par le président de la République pour activer l’article 80 de la Constitution

1,817

Le président de l’Assemblée des représentants du peuple (ARP) Rached Ghannouchi a nié être concerté par le chef de l’État pour activer l’article 80 de la Constitution, dénonçant des  » allégations mensongères « .

Dans un communiqué rendu public, ce lundi à l’aube, Rached Ghannouchi a jugé  » inconstitutionnelle  » et  » illégale  » la décision de geler les travaux du parlement pendant 30 jours, assurant que l’institution parlementaire va poursuivre ses activités.

Par ailleurs, le président du parlement a adressé un message rassurant au peuple tunisien et aux amis de la Tunis, promettant de protéger la révolution.

Le président Kaïs Saïed a décidé, dimanche au soir, de geler les travaux du Parlement pour 30 jours et de prendre en main le pouvoir exécutif, à l’issue d’une journée de manifestations visant notamment la coalition au pouvoir dont notamment le mouvement Ennahdha.

Rached Ghannouchi, président de cette formation politique a dénoncé un  » coup d’État  » contre la révolution et la constitution.

Laisser un commentaire