Fumio Kishida, premier ministre japonais : «Le Japon et l’Afrique sont des partenaires qui grandissent ensemble»

3,963
Évoquant l’intérêt particulier qu’accorde le gouvernement japonais à la promotion de l’investissement vert en Afrique, le Premier ministre japonais, Fumio Kishida, a annoncé le lancement de l’initiative japonaise pour la croissance verte en Afrique. L’objectif est de lutter contre le changement climatique sur le continent.

Intervenant à distance lors de la cérémonie d’ouverture du forum économique  de la Ticad 8 qui a eu lieu samedi 27 août à Tunis, le Premier ministre japonais, Fumio Kishida, a souligné le rôle important qu’ont joué les entreprises japonaises dans le développement des ressources humaines et dans le transfert technologique en Afrique. Il a ajouté que, de plus en plus d’entrepreneurs japonais, notamment parmi les nouvelles générations, sont à la recherche de nouvelles frontières, et essayent de développer de nouvelles idées d’affaires dans le continent africain. 

Il a affirmé que le Japon et l’Afrique sont des partenaires qui grandissent et travaillent ensemble pour relever les défis sociaux  auxquels fait face l’Afrique. 

Il a fait savoir que le gouvernement japonais déploie davantage d’efforts pour soutenir les entreprises japonaises en Afrique, en mettant l’accent sur le soutien des start-up, l’investissement vert et le renforcement des ressources humaines.  

Il a, dans ce contexte, indiqué que le gouvernement japonais compte, à travers la coopération entre les secteurs privé et public, soutenir les efforts des start-up japonaises qui lancent ou étendent leurs activités en Afrique, et ce, dans l’objectif de soutenir les initiatives innovantes.  Kishida a ajouté que le Japon va continuer à améliorer l’environnement des affaires dans le continent noir afin d’augmenter les investissements dans les pays africains. C’est dans ce cadre que le gouvernement japonais a décidé de mettre en place des comités bilatéraux dans quatre pays africains, qui travaillent sur l’amélioration de l’environnement des affaires. Ces comités joueront le rôle de plateforme publique-privée qui permet de discuter et de résoudre les problèmes rencontrés  sur le terrain, a-t-il soutenu.  

Promotion de l’investissement vert en Afrique

Évoquant l’intérêt particulier qu’accorde le gouvernement japonais à la promotion de  l’investissement vert en Afrique, Kishida a annoncé le lancement de l’initiative japonaise pour la croissance verte en Afrique, et ce, dans l’objectif de lutter contre le changement climatique. «Nous comptons utiliser les technologies japonaises pour accélérer la croissance verte en Afrique et répondre à ses besoins d’adaptation. L’objectif est de saisir l’énorme potentiel en matière de croissance verte», a-t-il indiqué. 

Le Premier ministre japonais a, en outre, mis l’accent sur l’approche japonaise basée sur l’investissement dans les ressources humaines, à travers différents réseaux, notamment le secteur privé et les universités. 

Il est revenu, dans ce contexte, sur  l’initiative nippo-africaine pour le développement des ressources humaines  dans le secteur industriel qui a été lancée récemment par le gouvernement japonais et qui vise à former les nouvelles générations africaines qui vont contribuer au développement de l’industrie. «Nous allons offrir des opportunités de formation au profit de 5.000 personnes au cours des trois prochaines années, afin de former de futurs chefs d’entreprises. Outre le secteur industriel, nous allons former 300 mille personnes dans divers secteurs d’activités», a-t-il affirmé.

Laisser un commentaire