Syndicat national des journalistes tunisiens : Des mouvements de contestation en vue

3,089

 

Cette décision intervient en réponse à l’attitude de la présidence de la République et la présidence du gouvernement qui «continuent d’ignorer leurs revendications mentionnées dans plusieurs déclarations et correspondances», expliquent les signataires de la déclaration.

Le Syndicat national des journalistes tunisiens (Snjt) et la Fédération générale de l’information relevant de l’Union générale tunisienne du travail (Ugtt) ont décidé d’entamer des mouvements de protestation dans les prochains jours pour dénoncer la détérioration de la situation des médias publics et confisqués. Dans une déclaration commune publiée mardi, à l’issue d’une réunion tenue au siège du Snjt, en présence de représentants des structures médiatiques de ces établissements, ils ont précisé que la date du démarrage de ces mouvements sera annoncée incessamment.

Cette décision intervient en réponse à l’attitude de la présidence de la République et la présidence du gouvernement qui «continuent d’ignorer leurs revendications mentionnées dans plusieurs déclarations et correspondances», expliquent les signataires de la déclaration.

Pour rappel, les établissements Dar Sabeh, Shems FM, Snipe-La Presse et Cactus Prod connaissent une situation difficile.

Les structures syndicales et professionnelles avaient averti quant à l’aggravation de la crise dans ces établissements.  Situation qui pourrait conduire à leur fermeture définitive.

Laisser un commentaire