JSK : La Chabiba change de main

2,645

 

Dridi s’en va, c’est Merdassi qui prend les commandes.

La décision de limoger le coach Mahmoud Dridi et le staff technique était prévisible depuis des semaines. L’équipe aghlabide était en difficulté depuis des journées, le staff technique était aussi sous la pression à cause des choix techniques qui ont coûté des points au cours des rencontres du championnat. Néanmoins, l’élimination de la JSK en Coupe de Tunisie face au Stade Sfaxien, à Kairouan, a probablement accéléré la décision. Les responsables n’ont pas mis beaucoup de temps pour trouver le successeur de Dridi, soit l’ex-entraîneur de l’AS Rogba, Issam Merdassi. Le choix du nouvel entraîneur n’a pas fait, cependant, l’unanimité du public aghlabide. L’on se demande pourquoi ne pas avoir confié la destinée des Aghlabides à l’un des enfants du club comme Guédhami, Mestiri ou Kacem Jabbès, vu leur bonne connaissance de l’effectif et des conditions de travail dans le club. Ça reste probablement un choix risqué, mais il faudra attendre pour juger.

Retrouver la sérénité

La mission du coach Merdassi ne sera pas facile. L’équipe a besoin d’une secousse morale et de joueurs d’expérience capables de mieux gérer la pression des rencontres pour l’accession. L’entraîneur aghlabide a demandé à ses protégés de rester vigilants et de garder la confiance en leurs qualités. Il est à rappeler que Merdassi a une belle carrière comme joueur et a effectué un travail respectable à la tête de plusieurs équipes de L2 à l’instar de l’ASG, le COM et au début de cette saison à l’AS de Rogba.

Le nouveau coach a exigé certains renforts pour consolider le groupe et pallier les carences constatées. Après le pivot Dékhili, les Aghlabides ont engagé l’attaquant Slim Mezlini. Bref, le mercato hivernal est pour le moment raisonnable en attendant mieux.

Laisser un commentaire