Naufrage de Zarzis | Les familles des victimes appellent les autorités à poursuivre en justice les personnes impliquées

3,639

Le président de l’association des pêcheurs de Zarzis chamseddine Bourassine a souligné lundi que les habitants de sa région veulent connaître toute la vérité sur le naufrage de l’embarcation transportant 18 migrants irréguliers (affaire 18/18), appelant le président de la république à poursuivre en justice toutes les parties impliquées dans cette affaire.

Au cours d’une conférence de presse organisé à Tunis par des membres de la société civile originaires de Zarzis et le forum tunisien des droits économiques et sociaux (FTDS), Bourassine a indiqué que la révocation de responsables et cadres sécuritaires est une « décision positive » mais pas suffisante, signalant que la poursuite en justice des personnes impliquées dans cette affaire permettra de réduire les tensions dans la région.

« Des traces de violence ont été relevés sur les corps repêchés, ce qui laisse supposer un crime prémédité » a-t-il dit.

De son côté, le membre de la société civile Slim Zridet a affirmé que les familles des victime poursuivent leurs recherches pour identifier les corps de leurs enfants, appelant à la prise en charge des familles et à lever le voile sur cette affaire qu’il qualifie de « drame ayant secoué toute la région ».

Pour sa part le porte parole du FTDS Romdhane Ben Amor a précisé que le président de la république n’a pas donné de précisions particulières sur cette affaire, soulignant qu’il a évoqué dans son discours des éléments descriptifs sans prendre de décisions claires.

Il a relevé que le dossier de la migration irrégulière nécessite la mise en place une stratégie claire et efficace avec les gouvernements européens.

Laisser un commentaire