JSK | Trois victoires en trois matches : Sur une bonne note

2,037

 

La «Chabiba» continue à glaner des points grâce à l’application de ses joueurs aguerris. Le rêve est permis.

L’euphorie générale après la victoire sur l’ASM traduit les conséquences de la pression qui pesait sur les jambes des joueurs et aussi sur l’esprit des supporters. En fait, les deux dernières victoires face à l’ES Radès et l’ES Rogba ont redonné confiance au groupe, sous la houlette du coach Mohamed Saïdi. Face à l’ASM, les protégés de Saïdi ont entamé la rencontre avec prudence et leurs actions furent lentes en situation offensive. Hormis le tir de Faleh (12’) qui heurte le poteau, les Aghlabides n’ont pas été dangereux en attaque.  Au cours de la première phase de jeu, les deux défenseurs Hleli et Atig ont été actifs en défense et en attaque. Ils ont réussi leurs duels face aux défenseurs marsois. Pour sa part, le gardien Frioui a rassuré ses camarades grâce à ses parades face aux Laâbidi, Ghrissi et Nouioui. D’un autre côté, les attaques rapides du trio Faleh-Mezlini-Métiri ont déstabilisé l’arrière-garde des visiteurs, toutefois c’est la finition qui a fait défaut à ces deux joueurs face à la solidité de la défense banlieusarde.

Des choix offensifs réussis

Après la pause, le coach Saïdi a donné des consignes à ses protégés de fermer les issues menant à leur arrière-garde et de se concentrer en phase offensive. La JSK a dominé les visiteurs sans retrouver l’efficacité face au gardien Jebali. Le coach marsois Kadri a lancé les Chemichi et Traïdi pour surprendre l’arrière-garde aghlabide. Pour sa part, Saïdi a injecté Jammeli, Ben Hassine et Ben Salah pour ranimer l’attaque. A la 76’, un centre de Jammeli dans le dos de la défense, Ben Hassine est poussé  dans la zone des 16 mètres, l’arbitre n’hésite pas à siffler le penalty.

C’est Faleh qui réussit son tir pour ouvrir le score (77’). Les Aghlabides continuent leur domination et c’est Trabelsi qui dribble la défense avant de tirer, mais le gardien Jebali sauve son camp (88’). La victoire a donné confiance aux joueurs et aux supporters pour espérer aller plus loin. Le coach aghlabide Mohamed Saïdi souligne: «Nos joueurs ont profité de l’ascendant mental après deux victoires. Nous avons préparé les différentes péripéties de la rencontre, vu les qualités respectables de notre adversaire. Je félicite mes joueurs pour leurs efforts et la concentration dont ils ont fait preuve jusqu’à la fin de la rencontre». 

La «Chabiba» a réussi à confirmer les deux dernières victoires. En revanche, le chemin est encore long pour assurer l’ascension.

Laisser un commentaire