Le déficit commercial s’allége à 1249,1 MD en août 2023

1,407

 

Le déficit commercial mensuel s’est allégé au cours du mois d’août 2023 pour atteindre 1 249,1 millions de dinars, contre 1 391,9 millions de dinars, en juillet 2023, indique l’Institut National de la Statistique (INS) dans une note publiée mardi. Le taux de couverture des importations par les exportations au mois d’août a progressé de 2,4 points pour atteindre 81,3 %, ajoute l’Institut dans sa note consacrée au commerce extérieur aux prix courants du mois d’août 2023. Selon l’INS, les échanges commerciaux ont été marqués, durant août 2023, par une reprise des exportations (+ 4,3%).Cette reprise a été portée par plusieurs secteurs qui ont contribué positivement à cette hausse, en particulier le secteur de l’énergie. Ce dernier a enregistré la plus forte croissance avec une augmentation de 79,3 %, principalement tirée par les exportations de pétrole brut vers l’Italie. En second lieu, ce sont les exportations des secteurs des mines, des phosphates et dérivés qui ont augmenté de manière significative de 37,5 %, notamment vers les États-Unis. En outre, les exportations des industries manufacturières diverses sont en hausse de 12,5 %, et celles des industries agricoles et agroalimentaires ont augmenté de 3,9 %. Toutefois, pour le troisième mois consécutif, les secteurs du textile, de l’habillement et du cuir maintiennent leur orientation à la baisse, enregistrant un repli de 12,1 % en août. Les exportations vers l’UE toujours en baisse

En termes de répartition géographique, les exportations vers l’Union européenne ont enregistré une troisième baisse consécutive, avec un taux de -3 %. Cette diminution est expliquée par les baisses observées avec la France (-4,3 %), Malte (-94,6 %) et des Pays-Bas (-1,7 %). Par ailleurs, les exportations des industries mécaniques et électriques demeurent quasi stables (-0,4 %), conséquence d’une hausse dans les industries électriques (+4,2 %) et d’une baisse pour les industries mécaniques (-8 %). En outre, des hausses sont enregistrées avec la Belgique (+11,4 %), l’Italie (+9,2 %) et l’Allemagne (+2 %). En dehors de l’UE, après une baisse en juillet, les exportations ont rebondi de 22,1 %, notamment vers la Suisse (+400 %), principalement en produits pétroliers, le Bangladesh (3 578,5 %), exclusivement du phosphate, et les pays du Maghreb (+21 %), ainsi qu’une augmentation de 21,2 % vers les États-Unis.

Concernant les importations, elles ont enregistré une légère progression de 1,2 % après une hausse notable de 11,6 % observée au cours du mois précédent. Cette évolution relativement faible est le résultat de mouvements contrastés au niveau des groupes de produits. En effet, les biens d’équipement ont enregistré une hausse de 4,7 %, et les biens de consommation ont connu une légère augmentation de 1,1 %. Hausse des importations turques et chinoises En revanche, les importations de matières premières ont chuté de 5,7 %, principalement en raison du recul des importations de produits ferreux, tandis que les importations de produits alimentaires ont diminué de 5,8 %, poursuivant leur orientation à la baisse pour le troisième mois consécutif. Hors produits énergiques, les importations ont baissé de 1,7 %, sachant que les produits énergétiques ont connu une augmentation de 17,7 % expliquée essentiellement par les achats de gaz algérien et de gasoil russe. Les importations en provenance de l’UE se sont repliées de 4,4 %, notamment depuis l’Italie (- 26,8 %), la France (-11,3 %), et l’Allemagne (- 8,7 %). Toutefois, des hausses ont été enregistrées en provenance de la Belgique (+16,9 %), de la Suède (+22,4 %), et du Portugal (+13,8 %). En dehors de l’UE, les importations étaient en hausse de 5,5 %, en particulier en provenance d’Algérie (+58,9 %), de la Suisse (+43 %), et du Royaume-Uni (+21,8 %). Les importations en provenance de la Turquie ont augmenté de 9,6 %, tandis que celles en provenance de la Chine ont progressé de 5,7 %. Cependant, les importations en provenance des États-Unis ont enregistré une baisse marquée (- 42,1 %).

Laisser un commentaire