Concert «On reviendra un jour » de la troupe Sombati de musique arabe de Sousse : En soutien à Gaza

857

 

La troupe de musique arabe de Sousse s’est produite le 15 décembre au théâtre municipal de la ville en présentant avec brio un concert titré «On reviendra un jour» avec la participation de la troupe de l’association Rachidia de Sousse. 

Les artistes de la troupe Sombati, accompagnés de ceux de la Rachidia — au total  34 choristes dont 22 femmes et 30 instrumentistes usant à merveille du violon de la cithare, de la percussion, du violoncelle, de la contrebasse et de la flûte —, ont émerveillé l’assistance nombreuse avec autant de fougue que d’harmonie au niveau de l’exécution instrumentale et de l’interprétation. Au début de la soirée, l’ensemble musical et vocal  a présenté des morceaux du malouf tunisien (Noubet El Khadhra), applaudis par l’assistance.Au cours de la soirée, cet ensemble musical et vocal a présenté quelques chansons dont on cite notamment «Kassamen bi sehri ouyounek» de Majda Erroumi, «Trab bledek» de Khaled Slama, «Eættayara et l’enfant» de Marcel Khalifa et enfin «Zahret El madayen» de Fayrouz. Néanmoins, quelques chanteurs fort doués de la troupe Sombati ont interprété avec brio des chansons patriotiques et nostalgiques. L’artiste Imen Ben Afia a interprété «Ghabet chems El haq» de Julia Botros. Pour sa part, Manel Amara Mahfoudhi a interprété la chanson «On reviendra un jour» de Fayrouz avec une voix typique, romantique et nostalgique.Nabil Khalifa a interprété avec une belle voix la chanson «Baladi ahbabtouka ya baladi» de Mohamed Faouzi. Wissal Hochlaf a interprété avec une voix singulière et romantique la chanson «Marrit bi chawarâa et Qods el âatika» de Fayrouz. Ameur Khalfallah a interprété la chanson «Abwab essalem» de Wadîi Essafi, enfin Hanen Mlika a interprété avec une voix singulière et forte la chanson «Beni watani» de Oulaya. Il est à signaler que cet ensemble musical et vocal a été fort applaudi au terme de la soirée et que les recettes de cette soirée seront dédiées à nos chers et valeureux frères palestiniens de Gaza.

Laisser un commentaire