Pourquoi | Disparition des salles de cinéma

900
pourquoi

 

La culture perd du terrain tous les jours. Il n’y a qu’à voir la disparition des salles de cinéma et cela dans toutes les villes. A Hammam-Lif, il y avait trois salles de cinéma et même une quatrième —de plein air— qui était, pour des raisons évidentes, en activité seulement en été. Sans compter le cinéclub. Et les Hammamlifois allaient au cinéma surtout les samedis et dimanches. Puis l’un après l’autre, ces salles ont commencé à disparaître. La dernière —qui a résisté— a fini par rendre son dernier soupir. Ce n’est plus qu’un bâtiment qui menace ruine, en attendant qu’un promoteur en fasse un immeuble ou un grand commerce. Que c’est triste! D’ailleurs, toute la ville est triste.

Laisser un commentaire