Dans la forêt de Sambar à Jbel Sidi Abderrahmen-Menzel Temime : Une vaste campagne de reboisement

1,701

 

Le projet triennal à caractère agricole et environnemental prévoit de reboiser la forêt de Sambar, sur les hauteurs du mont Sidi Abderrahmane et d’autres régions forestières du pays sur une superficie totale de 10.000 ha, jusqu’en 2026.

La Tunisie a largement pâti des incendies de forêt ces dernières années, suite à l’aggravation du dérèglement climatique. La déforestation s’est accrue et il a fallu repenser la régénération et l’entretien des forêts tunisiennes. La première opération, inédite du genre, a commencé tout récemment, dans la forêt de Sambar à Jbel Sidi Abderrahmen, délégation de Menzel Témime, dans le gouvernorat de Nabeul.

Perenco Tunisie, filiale du groupe pétrolier et gazier basé à Londres, en partenariat avec la Direction générale des forêts relevant du ministère de l’Agriculture, des Ressources hydrauliques et de la Pêche, vient d’inaugurer un nouveau projet inscrit dans sa Responsabilité sociétale de l’entreprise (RSE). L’objectif est de planter 40.000 arbres d’ici 2026, afin de contribuer activement à l’effort de reboisement essentiel à la reconstitution du couvert forestier de la Tunisie victime de plusieurs incendies au cours des dernières années. La même filiale a financé, avec l’appui de la DGF, cette initiative de plantation dans la forêt précitée.

D’autres activités en vue

Mobilisé sur place, avec la totalité des employés de la filiale tunisienne, Benoît Robert, Directeur général de Perenco-Tunisie, avoue l’intérêt d’initier une campagne de reboisement réalisée de concert avec la DGF. «On reboise en Tunisie pour reconstituer le couvert végétal et forestier. Perenco Tunisie s’engage à mener des activités RSE sur les zones d’impact de ses activités, dont le reboisement, mais on a de nombreuses autres initiatives avec celui de l’huile d’olive, des plantations de l’appui à l’agriculture dans les régions du sud».  La participation de l’ensemble des employés à cette opération vise à promouvoir la protection de l’environnement et de l’agriculture en Tunisie, conclut M. Robert. D’ailleurs, ces actions réalisées en coordination avec le ministère de l’Agriculture ne sont pas nouvelles, puisque Perenco continue à planter des oliviers dans les régions d’exploitation de pétrole comme à Douz. Autre son de cloche, Hakim Selmi, directeur général adjoint de Perenco Tunisie, relate l’étendue des actions de la filiale tunisienne qui a pour but la création d’emplois, la santé et l’environnement. En plus de la plantation des oliviers dans l’étape précédente, celle qui touche aux arbres forestiers et les eucalyptus pour le reboisement a émané suite à une demande préalable du ministère.

M. Selmi précise à ce sujet : «On a participé au niveau de la main-d’œuvre, de la préparation du terrain et surtout à l’entretien par la suite. Parce que la phase de plantation n’est pas difficile, puisqu’il suffit de creuser dans la terre et de planter convenablement la plante, tandis que l’entretien nécessite tout un suivi. L’importance de ces arbres est qu’ils vont bénéficier, à la fois, aux agriculteurs qui pratiquent l’élevage des abeilles et ceux axés sur la valorisation de l’agriculture biologique». Cette convention qui résulte d’une action spontanée, sans cadre réglementé comme avec le PPP (partenariat public-privé), démontre la volonté des parties d’obtenir des résultats concrets et tangibles, grâce à la conjugaison de tous les efforts.

Stratégie RSE

La politique RSE du groupe Perenco repose sur quatre piliers fondamentaux : Empowerment, santé, apports structurels et environnement et biodiversité. Dans le cadre de ce dernier pilier, le Groupe a déjà lancé plusieurs initiatives en ce sens dans d’autres filiales. Perenco Tunisie s’engage, à son tour, dans une vaste opération de reboisement pour agir de manière responsable en investissant dans la restauration des forêts et la protection des écosystèmes naturels. Et pour ce faire, une opération de reboisement visant à planter 40 mille arbres dans différentes régions de la Tunisie a déjà été lancée.

Dans la joie et l’enthousiasme, avec l’espoir en des lendemains meilleurs, les employés de Perenco Tunisie se sont engagés à planter de jeunes arbres sous la supervision et le renfort de leurs homologues de la DG des forêts. Une expérience positive et enrichissante que les deux partenaires souhaitent renouveler et étendre au plus vite sur l’ensemble des régions du pays.

Laisser un commentaire