L’UNRWA dénonce un massacre horrible à Rafah par l’entité sioniste : plus de 40 Palestiniens sont tombés en martyrs

2,399

 

L’Office de secours et de travaux des Nations unies pour les réfugiés de Palestine (UNRWA), a qualifié d' »horrible » le nouveau massacre commis dimanche soir par l’entité sioniste dans un camp de réfugiés à Rafah dans le sud de la bande de Ghaza et dans lequel au moins 40 Palestiniens sont tombés en martyrs.

Dans un message publié sur la plateforme X, l’UNRWA a considéré que les horribles images du massacre (sioniste) de Rafah « sont la preuve que Ghaza est l’enfer sur terre ».

« Il n’y a aucun endroit sûr, et personne n’est en sécurité » à Ghaza, a ajouté l’agence onusienne.

Dimanche soir, au moins 40 Palestiniens sont tombés en martyrs et d’autres ont été blessés après que les forces d’occupation ont tiré au moins huit missiles sur des tentes de réfugiés dans un camp pour personnes déplacées récemment établi à proximité des entrepôts de l’UNRWA, au nord-ouest de Rafah.

Depuis le 6 mai, l’entité sioniste a lancé une offensive terrestre contre Rafah et s’est emparé du côté palestinien du point de passage séparant cette ville du sud de Ghaza de l’Égypte.

L’offensive de l’occupant sioniste a causé la fermeture du poste-frontière, interdisant le passage des blessés pour recevoir des soins et l’entrée de l’aide humanitaire.

L’attaque sioniste a également contraint au moins 810.000 Palestiniens à quitter Rafah, qui accueille environ 1,5 million de personnes, dont environ 1,4 million de déplacés ayant quitté d’autres régions de la bande de Ghaza.

Depuis le 7 octobre 2023, l’entité sioniste mène une agression génocidaire contre la bande de Ghaza qui a fait 115.000 martyrs et blessés, pour la plupart des enfants et des femmes, en plus d’environ 10.000 disparus, sur fond de famine, de catastrophe humanitaire sans précédent et d’énormes destructions.

Laisser un commentaire