PETROAFRICA 2024 – LOGISTICA AFRICA EXPO 2024 : Pour rassurer et renforcer la confiance des investisseurs qui ont quitté la Tunisie

155

 

Cette nouvelle édition est marquée par un élargissement des activités pour comprendre des feuilles de route scientifiques, des ateliers consacrés à l’examen des questions du transport des produits dangereux et du volet assurances, outre l’organisation de rencontres entre les participants et les experts, sachant que 40% des entreprises participantes sont étrangères.

La 9e édition des salons internationaux du pétrole, du gaz et des énergies renouvelables (Petroafrica 2024) et de la Logistique et du Transport (Logistica Africa Expo 2024), prévus du 25 au 28 juin 2024 à Tunis, devra accueillir quelque 220 sociétés, a indiqué Basma Hamaidi, en charge de l’organisation des Salons, lors d’une conférence de presse tenue à Tunis pour présenter le programme des deux manifestations.

Lors des précédentes éditions, la foire se contentait de la présentation d’un forum scientifique, a-t-elle fait remarquer, précisant que cette édition est marquée par un élargissement des activités pour comprendre des feuilles de route scientifiques, des ateliers consacrés à l’examen des questions du transport des produits dangereux et du volet assurances, outre l’organisation de rencontres entre les participants et les experts.

Hamaidi a révélé que 40% des entreprises participantes sont étrangères, dont 50% viennent de Libye, également d’Arabie saoudite, de Chine, de l’Inde, des Emirats arabes unis, d’Algérie, d’Italie, de France, d’Egypte, de Turquie, du Nigeria, du Sénégal et d’Angola.

Les principaux thèmes des Salons sont l’hydrogène vert, la réduction des émissions de carbone, la technologie, l’énergie et l’environnement.

La Tunisie compte parmi les Etats qui fournissent des services relatifs à l’énergie beaucoup plus qu’un pays producteur, a-t-elle signalé.

Ces deux manifestations permettront la conclusion de nouveaux partenariats, a encore détaillé Hamaidi, ajoutant que cet événement permet également de renforcer la confiance des investisseurs, notamment ceux qui ont quitté la Tunisie.

De son côté, le responsable à la compagnie pétrolière nationale de Libye «La National Oil Corporation» (NOC) Mahboub Dridr a souligné que la richesse du secteur, ouvert aux sociétés tunisiennes pour investir en Libye, notamment face à une réticence des sociétés étrangères qui ont désinvesti. Il a relevé que les domaines de l’infrastructure de base, de la maintenance, de l’industrie pipeline et des énergies renouvelables, comptent d’importantes opportunités d’investissement.

Dridr a appelé les sociétés tunisiennes opérant dans le domaine de l’énergie et des énergies renouvelables à réinvestir en Libye et à s’orienter vers l’hydrogène vert qui aura un rôle important dans la réalisation d’un progrès des techniques dans le domaine de l’industrie du pétrole et du gaz en Libye et en Tunisie, ainsi qu’en Afrique.

Laisser un commentaire