Tunisie : Mandats de dépôt émis contre des responsables d’associations accusés de financer le terrorisme

493

 

La porte-parole du pôle judiciaire de lutte contre le terrorisme, Hanen Gaddes, a affirmé l’implication de plusieurs associations dans l’envoi de jeunes vers les zones de conflit.

Ces associations, qui se cachent derrière des activités sociales, financent en réalité les opérations d’envoi de jeunes vers les zones de conflit et font partie de « l’aile financière », a-t-elle expliqué.

Dans une déclaration à l’agence TAP mercredi, le premier juge d’instruction du pôle judiciaire chargé de l’affaire a émis des mandats de dépôt à l’encontre de gestionnaires et de trésoriers d’associations, à l’instar de l’association « Marhama pour les œuvres caritatives » qui recevait des financements étrangers et entretenait des liens avec des agences de voyages impliquées dans l’envoi de Tunisiens vers les zones de conflit.

Dans ce contexte, Gaddes a indiqué qu’un mandat de dépôt avait été émis à l’encontre du trésorier de l’association Marhama, qui occupait ce poste depuis la création de l’association en 2014, période durant laquelle le phénomène d’envoi de jeunes Tunisiens pour être recrutés par des organisations terroristes était à son plus haut niveau.

Elle a assuré que l’enquête est toujours en cours pour révéler l’identité de toutes les parties impliquées dans cette affaire.

Laisser un commentaire