Femmes rurales – Employeurs : Le travail décent, un attribut de la dignité

57

 

Tout récemment, un atelier a été organisé à Kairouan par le projet ONU femmes, afin de sensibiliser les femmes rurales et leurs employeurs à l’importance du travail décent dans les champs agricoles.

Une trentaine de femmes rurales et leurs employeurs, ainsi que des représentants de la société civile et des experts ont assisté, le 5 juillet, à la maison des jeunes de Kairouan, à un atelier organisé par le projet ONU femmes afin de sensibiliser les femmes rurales et leurs employeurs à l’importance du travail décent dans les champs agricoles, tout en leur proposant des outils en vue d’améliorer leurs conditions de travail.

Le programme de cette journée a comporté notamment une présentation interactive des principes du travail décent suivie de discussions en groupe sur ce que signifie le travail décent dont les quatre piliers sont  la création d’emplois de qualité, le respect des droits au travail, la protection sociale et le dialogue social.

En début d’après-midi, a été abordé le deuxième volet de cet atelier, à savoir les droits sociaux et économiques avec des discussions en groupe incluant la sécurité sociale, le droit économique, le transport sécurisé, l’égalité des salaires entre hommes et femmes, la prise de décision et la couverture sociale.

Ainsi, c’était une occasion pour le partage d’expériences personnelles, les défis rencontrés, le succès de certaines femmes et les leçons apprises, impliquant à la fois les femmes travailleuses et leurs employeurs.

Le dernier volet a concerné la création d’emplois et l’autonomisation économique, avec des discussions sur les opportunités économiques locales et les moyens  de créer des emplois décents.

Ensuite, il y a eu un exercice de brainstorming en groupe pour identifier des idées de projets ou d’activités génératrices de revenus, avec la participation des employeurs pour des perspectives de soutien et de collaboration. Et là, on a notamment insisté sur l’importance de l’identification collective des principaux défis rencontrés par les femmes rurales dans leur milieu de travail, incluant les perspectives des employeurs.

Défis et recommandations

A la fin des travaux de cet atelier, on a passé en revue la synthèse des recommandations et l’engagement à suivre les actions proposées, tout en insistant sur le fait que la création d’emplois et l’entrepreneuriat local sont des moteurs importants pour l’autonomisation économique des femmes rurales.  Cela sans oublier de prendre en considération les dangers et les risques liés au travail informel et l’importance de sa régulation.

Laisser un commentaire