L’Institut national du patrimoine de Tunisie (INP), en collaboration avec l’Académie autrichienne, représentée par l’Institut archéologique autrichien de Vienne (OeAI), a entamé un projet de recherche et de mise en valeur sur le site archéologique de Henchir Souar, l’antique Abthugnos, dans le gouvernorat de Zaghouan.

Une équipe mixte de chercheurs, d’architectes et d’étudiants tunisiens et autrichiens ont déjà élaboré, lors d’une première mission de terrain effectuée en mars 2019 un relevé Scanner laser du forum de la ville ancienne. Cet espace central de la ville antique a conservé les vestiges monumentaux d’un capitole avec des rostres ainsi qu’un dallage de la cour très bien conservé. Une basilique judiciaire et une porte monumentale complètent la configuration du centre urbain de cette petite ville des confins. Des inscriptions latines trouvées in situ permettent d’écrire l’histoire municipale, urbaine et sociale de la ville antique. joutons qu’Abthugnos est connue aussi par les œuvres de Saint Augustin. Son emplacement non loin de la frontière séparant le pays de Carthage des territoires des rois numides lui a permis d’acquérir une culture matérielle riche et prometteuse pour ceux qui s’engagent à l’explorer et à la conserver. Rappelons que le mérite dans la découverte de cette ville de l’ancien territoire carthaginois revient à l’archéologue tunisien la regrettée Naidé Ferchiou qui a pu dégager l’essentiel du forum et de ses annexes vers la fin du siècle XXe siècle. Le nouveau projet tuniso-autrichien (2019-2021) vise à l’étude archéologique et architecturale détaillée de ce beau site. Nous y reviendrons !

Charger plus d'articles
Charger plus par La Presse
Charger plus dans Culture

Laisser un commentaire