La signature de l’accord relatif à la réalisation des études techniques et documents contractuels relatifs au financement et à la réalisation du projet sino-tunisien du pont reliant la région d’El Jorf à Djerba Ajim (gouvernorat de Médenine) a été reportée en raison du retard accusée dans ce domaine .
Les deux parties, tunisienne et chinoise ont convenu du report du projet, dont les travaux devraient être engagés par la Chine, après l’accomplissement des études détaillées d’une durée de 18 mois. Le projet sera exécuté sur une période de trois ans, moyennant un crédit avantageux d’environ 300 millions de dollars (915 millions de dinars), a indiqué à Djerba le ministre de l’équipement, de l’habitat et de l’aménagement du territoire, Noureddine Salmi.
La décision de report est due au retard de réception de l’étude d’efficacité technique et économique relative à ce projet, laquelle a été réalisée par la société chinoise CCECC et remise à la partie tunisienne le 13 avril 2019.
Le ministère de l’équipement présentera aux autorités chinoises des propositions servant à la conclusion d’une autre convention dans les plus brefs délais.

Le projet liant El Jorf à Djerba Ajim s’inscrit dans le cadre des orientations adoptées par la Chine dans le cadre du projet de  » la route de la soie « . Il a été annoncé en 2013 et exécuté dans le cadre d’un mémorandum d’entente entre la Tunisie et la Chine.
Le directeur général de la société chinoise  » CC E CC « , Zhao Dianlong, a fait savoir que l’étude comprend des éléments techniques basés sur l’évaluation de la température de l’eau de la mer méditerranéenne, affirmant que l’entreprise est déterminée à réaliser une étude comprenant tous ses détails en tenant compte des observations de l’autorité tunisienne.

L’entreprise chinoise, cinquième dans le monde dans ce domaine, est forte  » d’une bonne expérience dans des projets similaires en Afrique du nord (Algérie, Maroc et Libye), ainsi que dans des projets réalisés dans le transport ferroviaire, selon le responsable.
De son coté, le directeur régional de l’équipement, de l’Habitat et de l’Aménagement du Territoire, Ahmed Ezzeddine, a indiqué que des conceptions sur l’utilisation des bacs dans le transport entre l’île de Djerba et El Jorf, ont été avancées afin d’acquérir des bacs pour le transport de loisirs et de tourisme tout en gardant l’usage des autres bacs pour le transport des voyageurs.

Charger plus d'articles
Charger plus par La Presse
Charger plus dans à la une

Laisser un commentaire