La Section Tunisie de l’Union de la Presse Francophone et l’Instance Nationale de Lutte Contre la Corruption (INLUCC) organisent, mardi 12 novembre, une conférence sur le thème «Médias francophones et Lutte contre la Corruption», pour souligner le rôle des journalistes et médias francophones dans la promotion de la presse d’investigation et de la lutte contre la corruption.

Durant cette conférence, des représentants de l’INLUCC vont intervenir sur des thématiques relatives à la stratégie de l’Instance « en matière de supervision des financements des campagnes électorales, de la lutte contre le blanchiment d’argent, outre la présentation du cadre juridique de la lutte contre la corruption ».

Des journalistes tunisiens francophones auront également des interventions concernant le rôle des médias francophones dans la lutte contre la corruption.

Et c’est dans ce cadre, que La Presse a été invité pour revenir sur son enquête sur l’usage des pesticides en Tunisie publiée en mars dernier.

Enquête sur le danger des pesticides en Tunisie : Silence, on pulvérise !

Cette enquête avait révélé de grandes irrégularités au niveau du contrôle de l’usage de ces substances chimiques notamment dans les régions de Kasserine et de Béja.

Ce travail d’investigation avait également révélé que des pesticides interdits par l’Union Européenne sont utilisés en Tunisie.

Charger plus d'articles
Charger plus par Mohamed Khalil JELASSI
Charger plus dans à la une

Laisser un commentaire