Le ministre des Affaires étrangères, Khémaies Jhinaoui a, au cours d’un entretien par téléphone avec le maréchal Khalifa Haftar, jeudi soir, renouvelé son appel à un cessez-le-feu immédiat en Libye et à éviter une effusion de sang des Libyens.

Selon un communiqué de presse publié vendredi par le ministère des Affaires étrangères, Jhinaoui a insisté sur la nécessité de parachever dans les plus brefs délais le processus politique, parrainé par les Nations Unies, estimant qu’à défaut de dialogue et de concertation on ne peut parvenir à un règlement de la crise libyenne.

Il a, également, souligné l’importance d’œuvrer à trouver une plateforme consensuelle entre les différentes factions libyennes dans les combats en cours à Tripoli et dans d’autres régions libyennes. Le but est, selon le ministre, de parvenir à la mise en place de mécanismes favorisant le règlement des conflits entre libyens sans recourir à la force et à l’utilisation des armes.

Cité dans le communiqué, le maréchal Khalifa Haftar a, pour sa part, affirmé son souci de stopper au plus vite l’opération militaire dans plusieurs régions libyennes, précisant que les forces qu’il dirige sont en train de combattre des groupes armés irréguliers qui contrôlent plusieurs zones dans la capitale. Il a affirmé la détermination à éviter l’effusion de sang et à protéger les civils.

Selon le communiqué, Haftar a également exprimé sa gratitude envers le président Béji Caïd Essebsi, saluant sa position vis-à-vis de la crise libyenne ainsi que ses efforts constants pour parvenir à une solution inter-libyenne. Il a, en outre, rendu hommage à la Tunisie pour son soutien au peuple libyen, souligne la même source.
L’entretien téléphonique s’inscrit dans le cadre des contacts menés par le ministre des Affaires étrangères auprès des différentes parties libyennes les exhortant à faire preuve de la plus grande retenue, à privilégier le dialogue et à stopper l’escalade de violence.

Khémaies Jhinaoui a eu hier deux entretiens téléphoniques avec l’émissaire de l’ONU pour la Libye, Ghassan Salama, et le ministre libyen des Affaires étrangères Mohamed Tahar Siala.

Il a également reçu au siège du département, le président du Conseil supérieur de l’Etat libyen, Khaled Mechri.

Charger plus d'articles
  • Jhinaoui rencontre Pompeo à Washington

      Le ministre des Affaires étrangères, Khémaies Jhinaoui, a coprésidé, mardi, avec so…
  • Terminer avec les honneurs !

    Se ressaisir et relever la tête pour honorer le contrat de cette CAN jusqu’à sa fin. De su…
  • Bonheur rompu

    Les Aigles de Carthage ont raté de peu leur entrée dans la cour des grands. Il nous faut u…
Charger plus par La Presse
Charger plus dans à la une

Laisser un commentaire