Quatre personnes ont été blessées samedi dans l’explosion d’une mine à Jebel Orbata dans le gouvernorat de Gafsa. Deux d’entre eux ont été héliportés à l’hôpital militaire régional pour recevoir les soins nécessaires. Parmi ces deux personnes, une est jugée dans un état grave.
Les deux autres, légèrement blessées ont été transportées par une voiture de la Garde nationale à l’hôpital de la région.
Le porte-parole de la Garde Nationale Houssem Eddine Jbabli a déclaré à l’agence TAP que les unités de la Garde Nationale avaient fait état de plusieurs citoyens ayant subi de légères blessures lors d’une battue qu’ils ont organisée pour rechercher un proche. Ce dernier aurait été, selon l’organe « Nabaa » appartenant au groupe terroriste « Daech », exécuté par une Katiba retranchée à Jebel Orbata.
La même source ajoute que ces citoyens étaient présents dans une zone où des opérations sécuritaires sont menées par les unités de la Garde nationale, à la recherche de ce proche dont ils ont annoncé la disparition depuis le 1er mars 2019.
Le porte-parole de la Défense nationale Mohamed Zekri, a de son côté, affirmé que l’équipage de l’hélicoptère militaire a prodigué les soins nécessaires sur place aux deux blessés, suite à l’explosion de la mine.
Il a ajouté que le lieu de l’explosion était difficile d’accès, ce qui explique le recours à l’hélicoptère militaire.

Charger plus d'articles
Charger plus par La Presse
Charger plus dans à la une

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *