Le chef du gouvernement fédéral des Emirats arabes unis a annoncé mardi la création d’un nouveau ministère, celui des « Possibilités », trois ans après la mise en place d’un département chargé du Bonheur.

Cheikh Mohammed ben Rached Al-Maktoum, qui est également le souverain de Dubaï, a précisé que le nouveau ministère « non conventionnel sans ministre » serait assumé par l’ensemble des membres du gouvernement.

« Il travaillera sur les questions d’importance nationale en vue de bâtir un nouveau système de gouvernement pour le futur », a précisé cheikh Mohammed, selon un communiqué du bureau d’information de l’émirat de Dubaï.

Ce département aura pour mission, entre autres, de « réduire le temps d’attente » dans les administrations et d’imaginer de « nouveaux projets et systèmes pour le futur », ajoute le texte.

La philosophie derrière la création du ministère est que « l’impossible ne fait pas partie de notre dictionnaire », a expliqué cheikh Mohammed.

Lundi, cheikh Mohammed a exprimé sa colère devant la lenteur des services dans les bureaux de poste de la fédération. Il a dit, dans un tweet, que les responsables de cette situation « ne peuvent pas faire partie » de son « équipe de travail ».

Cheikh Mohammed, qui est considéré comme l’artisan du succès internationale de Dubaï, avait déjà innové en créant en février 2016 un ministère du Bonheur et du Bien-être, et un autre de la Tolérance.

Il avait aussi nommé une jeune femme de 22 ans ministre d’Etat chargée de la Jeunesse.

Charger plus d'articles
Charger plus par La Presse
Charger plus dans à la une

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *