Un juge d’instruction du tribunal de première instance de Kasserine a émis mercredi un mandat d’arrêt à l’encontre d’un agent de la direction régionale des douanes de Sidi Bouzid, en garde à vue depuis samedi dernier dans l’affaire de la mort d’un contrebandier originaire de Feriana (Kasserine) la semaine dernière, à côté de trois autres agents qui ont été remis de leur côté en liberté, apprend la correspondante de l’agence TAP auprès du porte-parole officiel du tribunal de première instance de Kasserin Achraf Youssefi.

« L’agent des douanes objet du mandat d’arrêt fera l’objet d’une d’instruction jusqu’à la fin des enquêtes et l’annonce du verdict à son encontre », a précisé le porte-parole.

Le contrebandier a été tué mercredi 17 avril par balle tirée par la patrouille des douanes composée des quatre agents au carrefour du Hachim reliant les délégations de Hassi Frid et Sbeitla dans le gouvernorat de Kasserine pour n’avoir pas obtempéré à la sommation de s’arrêter.

Cet incident a provoqué un climat de tension et une vague de manifestations organisées par ses proches. Plusieurs d’entre eux ont incendié des pneus, jeté des pierres sur les agents de sécurité et de la garde nationale de la ville de Feriana et bloqué les routes tout en incendiant un poids lourd saisi par les gardes nationaux de la ville. Ils exigeaient de traduire en justice pour meurtre les agents accusés de la mort du contrebandier.

Charger plus d'articles
Charger plus par La Presse
Charger plus dans à la une

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *