L’association Avenir des jeunes de Gafsa a annoncé, vendredi, lors d’un point de presse, le lancement du projet de promotion du Parc naturel de Jebel Orbata visant à développer les activités environnementales et culturelles du parc.
Le projet réalisé par l’association nécessitera une durée de 16 mois. Il est financé par le Fonds français pour l’environnement mondial, sous l’égide de l’Union internationale pour la conservation de la nature.
Selon la présidente de l’association, Khawla Bououni, le projet devra contribuer à promouvoir le tourisme écologique et à dynamiser la vie culturelle, dans la région.
Il prévoit la création d’un centre pédagogique, un théâtre de plein air de 200 places et un itinéraire touristique. Il sera, également, procédé à la plantation d’un millier d’arbres pour renforcer le couvert végétal. Des caméras de surveillance nocturne seront installées pour lutter contre le baronnage, outre des panneaux photovoltaïques pour alimenter le parc en électricité.
Située à 13 km à l’est de la ville de Gafsa, la réserve de Jebel Orbata s’étend sur 5746 ha. Elle compte 123 espèces de vertébrés, 77 espèces d’oiseaux et une vingtaine d’espèces de mammifères, dont la gazelle dorcas, l’autruche à cou bleu, le mouflon à manchette et le rat à trompe.

Charger plus d'articles
Charger plus par La Presse
Charger plus dans à la une

Laisser un commentaire